Gouvernement : Joseph Dion Ngute, nouveau premier ministre

L’ancien ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures vient d’être nommé en remplacement de Yang Philemon.

0
2959
Le nouveau Premier ministre du Cameroun

Depuis ce 04 janvier 2018, Joseph Dion Ngute est le nouveau Premier ministre de la République du Cameroun. L’ancien ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures en charge des relations avec le Commonwealth remplace Yang Philémon qui était en poste depuis 2009. Cette nomination survient au lendemain de l’incendie de la maison du nouveau promu à Bagongo Barombi, à Ekondo Titi par des hommes armés que le gouvernement soupçonne d’être des membres des Amba boys, le mouvement sécessionniste luttant pour la séparation des régions traditionnellement anglophones du Cameroun. Paul Biya déjoué ainsi les pronostics qui voyaient un certain Paul Elung Che, secrétaire général adjoint de la Présidence de la République. Pour autant, le nouveau patron de l’Immeuble Etoile sort de l’antichambre de la Présidence. Lui qui était ministre chargé de mission à la présidence de la République.

C’est la fin de neuf années de leadership de Yang Philemon. Le natif d’Oku dans le Nord-ouest aura battu un record de longévité à ce poste. Lui que d’aucuns voyaient passer comme un éclair du fait de son “manque de poigne”. Ce qui a affaibli l’homme aux yeux des hommes de son équipe. Beaucoup de ministres se sont souvent rebellés, en manifestant parfois sur la place publique leur irrévérence à l’endroit de leur chef. Et Paul Biya a pris soin de sanctionner tous les non-alignés en 2015. Entre autres, Ama Tutu Muna, Patrice Amba Salla, Essimi Menye,… Avant de rappeler deux ans plus tard la fille de Salomon Tandeng Muna, au sein de la Commission du bilinguisme et du multiculturalisme. Entre temps, l’homme à qui Paul Biya avait confié la résolution de la crise dans le Nord-ouest et le Sud-ouest, a reçu les pleins pouvoirs du faiseur de rois. Depuis lors, Yang Philemon est devenu un homme respecté de ses hommes. Jusqu’à ce 4 janvier 2019.
Né le 12 mars 1954 à Bongongo Barombi dans le département du Ndian de la région du Sud-Ouest, Joseph Dion Ngute est un pur produit de l’école camerounaise. Après le Gce advanced level obtenu au lycée bilingue de Buéa, le fils du Ndian poursuit ses études supérieures à l’université de Yaoundé, sanctionnées par une licence en droit. Avant de poursuivre entre 1977 et 1978 au Queen Mary College de l’Université de Londres, où il obtient le Master’s degree en Droit, et enfin un Ph.D. en Droit à l’Université de Warwick en Grande-Bretagne les quatre années suivantes.

Une courte vie d’enseignant

Entre temps, l’homme est recruté à l’université de Yaoundé comme chargé de cours dès 1980. Mais très vite, les couloirs politiques se sont ouverts pour le jeune enseignant d’université. Le 19 juin 1986, Dion Ngute est nommé Directeur général adjoint du Centre national d’administration et de magistrature (Cenam). Cinq ans plus tard, il devient le 11 mars 1991, directeur général de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam), cumulativement avec les fonctions de directeur général par intérim du Cenam. Lors du remaniement ministériel du 7 décembre 1997, Joseph Dion Ngute est nommé Ministre Délégué auprès du Ministre des Relations Extérieures chargé du Commonwealth. Avant de devenir en 2017, ministre chargé de mission à la Présidence de la République.
Paul Biya a ainsi déjoué les pronostics qui voyaient Paul Elung Che à ce poste. D’autant plus que généralement, L’Homme lion puise au secrétariat général de la Présidence de la République. Du moins depuis le retour au multipartisme. Après Sadou Hayatou, Paul Biya qui a réservé le poste de Premier ministre aux ressortissants des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, a jeté son dévolu sur Simon Achidi Achu (Mezam/Nord-ouest), Peter Mafany Musonge (Fako/Sud-ouest), Inoni Ephraim (Fako/Sud-ouest) et Yang Philemon (Bui/Nord-ouest).

 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here