Un pas de plus dans le glissement

Doucement mais surement, Ahmad Ahmad obtiendra le glissement des trois prochaines éditions de Coupes d’Afrique des nations (Can). Après avoir assuré Paul Biya de céder 2019 à un autre pays organisateur, le président de la Confédération africaine de football (Caf) vient de convaincre Alassane Dramane Ouattara de laisser sa Can au Cameroun, pour reprendre celle guinéenne. Ayant déjà au préalable acquis du pays d’Alpha condé de se contenter de l’édition 2025. Au sortir de l’audience qu’il a sollicitée du président de la république ivoirienne, le successeur d’Ahmad Ahmad a eu la garantie que l’Etat ivoirien ne s’oppose plus à son projet de « glissement » de Can. « Je remercie sincèrement le président de la Côte d’ivoire de soutenir cette solidarité », a salué le patron de la Caf. Indiquant que « le Cameroun est à 80% de ses travaux », et est donc plus près de l’organisation que la Côte d’ivoire qui, selon Ahmad Ahmad, « ne sera pas prêt à temps ». Se montrant aussi « favorable à une co-organisation », parlant de 2025.

Mais le chemin n’est pas encore totalement ouvert pour que le nouvel ordre imposé par l’exécutif de la Caf soit mis en œuvre. D’autant plus que la fédération ivoirienne de football (Fif) et son homologue comorien ont déposé des recours auprès du tribunal arbitral du sport (Tas) pour contester la remise en cause des acquis de 2014. Mais aussi l’Association des clubs de football amateur du Cameroun (Acfac) qui a maintenu son recours contre le retrait de la Can 2019 au Cameroun. A propos, la procédure a été ouverte hier à Lausanne. Et cette association camerounaise est un habitué des couloirs du Tas où elle a déjà obtenu plusieurs fois l’annulation des élections ou des statuts de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Après avoir retiré sa plainte contre le changement unilatéral du cahier de charges, l’Acfac ne compte pas reculer cette fois-ci. Mais si le dernier obstacle reste son recours, nul doute que l’Acfac s’alignera. Au cas où la Can 2021 devient définitivement un acquis pour le pays des Lions indomptables.

 

Sur le même sujet:

La Can 2019 sera en Egypte

Les clubs amateurs du Cameroun s’accrochent sur la Can 2019

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here