Football professionnel : Démarrage à plusieurs vitesses

Alors que la saison a déjà été lancée, la Ligue continue de se battre pour reprendre le football professionnel; la justice s'invite avec de nouveaux clubs.

0
355
La Fécafoot posant le 3 octobre 2019 avec les clubs

La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a lancé la saison de football professionnel le 18 octobre dernier. Prenant le pas sur la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc), son adversaire sur le terrain de l’organisation de ce volet du football. Après avoir suspendu la Lfpc qui les organisait depuis 2012. Mais c’était sans compter avec la résistance du général Pierre Semengue. Le président la Lfpc suspendu, après avoir fait constater la levée de fait de la sanction qui frappait l’organse qu’il dirige, en raison de la non confirmation de cette suspension par l’Assemblée générale du 17 octobre dernier. Du coup, Pierre Semengue se croit de nouveau légitime pour parler au nom de la Lfpc. Et annonce le lancement des championnats professionnels, version Lfpc début novembre. Une réunion du Conseil d’administration de l’instance convoquée la semaine dernière a planché sur les contours de cette nouvelle saison, alors que la Fécafoot a bouclé deux journées d’Elite one et prépare la 3ème journée.

Entre temps, la justice n’a pas arrangé la situation. Après avoir rejeté la requête de Pierre Semengue en invalidation des résolutions de l’assemblée générale ayant suspendu la Ligue, la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) réadmis New stars de Douala en Elite one, alors que la Ligue avait bouclé la saison dernière en faisant descendre le club de Faustin Domkeu, ainsi que Pwd. Alors que la règle e départ était la descente d’un seul club. La Fécafoot, elle, avait programmé ce club pour l’ouverture de l’Elite two. New stars n’a pas joué. Les deux parties se regardent en chiens de faïence, et attendent la subvention de l’Etat. Le volet judiciaire annonce des lendemains plus brouillant. Sauf si la Fécafoot se résigne à admettre New stars en Elite one et donc à revoir sa programmation

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here