Finances publiques : Les chiffres clés du projet de budget 2021

Hausse du budget de 450 milliards de francs, allègements fiscaux pour les secteurs pharmaceutique, agropastoral, numérique et les entreprises cotées en bourse… Le projet de loi de finances sera examiné dès ce jeudi à l’Assemblée nationale. Vers une hausse du budget. L’enveloppe budgétaire à défendre au parlement pourrait passer de 4 409 milliards de francs CFA en 2020 à 4 858 milliards en 2021 soit une hausse d’environ 450 milliards.

0
113
Il y a de quoi garder le sourire

Le ministère des Finances s’apprêterait à défendre au cours de la session parlementaire qui s’ouvre le 12 novembre prochain un budget de « 4 858, 2 milliards de francs CFA », indique le projet de projet de loi. Équilibré en ressources et en emplois, le projet de budget 2021 présente « 4 670 milliards de francs CFA au titre du budget général et 188,2 milliards pour les comptes d’affectation spéciale », renseigne le document. Comparé au précédent budget, ce projet de loi présente une augmentation de 449 milliards de francs CFA. La loi de finances corrective de juin 2020 portait à 4 409 milliards de francs CFA le budget 2020 du pays. Cette loi de finances rectificative consacrait une baisse de 11 % de l’enveloppe budgétaire initiale, soit 542,7 milliards en raison notamment des effets non prévus de la pandémie sur l’économie nationale. Le budget 2020 passait ainsi de 4951,7 milliards de francs CFA à 4 409 milliards.

La nouvelle augmentation envisagée pour l’année 2021 réopérerait donc sur l’atténuation des effets de la pandémie depuis quelques mois ainsi que sur les mesures de relance de l’économie entreprises par le gouvernement. Il s’agit notamment du Plan de riposte triennal de relance économique post Covid-19 qui sera mis en œuvre dès 2021. Or en comparaison du budget 2019, celui de 2020 était déjà en baisse de 5 %. Depuis 10 ans, c’était la première baisse qu’enregistrait le budget, ceci en raison entre autres des projections qui devraient être revues au cours de l’année, une fois tranchée la question de la suite qui sera donnée au programme avec le FMI qui devait prendre fin le 25 juin dernier. Des mesures portant sur l’élargissement de l’assiette fiscale pourraient porter leurs fruits à plus long terme.

A contrario, le budget 2021 est en baisse de 93 milliards par rapport à celui qui avait été initialement prévu en fin décembre 2019. Il était alors de 4 951,7 milliards de francs CFA. Lui-même était déjà en baisse par rapport au budget de l’année précédente.

Par Arthur Wandji et Canicha Djakba

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.