Il était une fois Bélinga Eboutou

La nouvelle n’est annoncée que sous forme de rumeur. Le nom même est à peine cité : « Un ex Dcc vient de décéder», « Que se passe-t-il à Génèves ? », « Bolingo ne serait plus ». Telles sont entre autres les différentes formes de diffusion des premières informations sur le « décès » de Martin Bélinga Eboutou. Toujours est-il que «il est mort. J’ai eu confirmation de mon patron », assure un journaliste dont les entrées du directeur de publications à la présidence de la République sont connues dans les milieux de la presse.

La fin de l’ancien Directeur du cabinet civil (Dcc) de la présidence de la République était plusieurs fois annoncée avant de tomber dans la poubelle de la rumeur. Mais l’homme qui a disparu de l’espace public depuis sa sortie du gouvernement (en mars 2018), était très malade. La note confidentielle de son successeur invitant l’ambassade du Cameroun en Suisse à prendre en charge ses soins de santé, a fait jaser ces derniers jours. L’homme étant évacué dans ce pas européen depuis plusieurs mois.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here