Fifa women world cup 2019 : Alain Djeumfa entame le dernier virage

Le sélectionneur a convoqué 26 joueuses pour la dernière phase de la préparation.

1
581

En dehors de Francine Zouga et la gardienne Diane Nadège Bayegla, la liste de Ghana 2018 a été maintenue. Le milieu de terrain déchu lors de la coupe du monde 2015 avait pourtant retrouvé la tanière lors de la Coupe d’Afrique des nations 2018. Isabelle Mabingo qui avait perdu sa place du fait de son aventure foireuse au Nigeria, la retrouve, au dépend de Diane Nadège Bayegla qui ne sera pas de l’expédition française. Abam Michaëla-Batya qui avait dû subir la dure réalité du banc de touche à l’entame de la Can 2018 face, pour des raisons administratives, a l’occasion de prouver tout le bien que pensait d’elle Joseph Ndoko en l’emmenant au Ghana. Dans ce milieu de terrain assez bien garni, justice devrait lui être rendue pour le martyr souffert. Et le talent ne manque pas pour celle qui a joué avec les sélections inférieures des Etats-Unis. Elle fait donc partie des trois binationales convoquées par Alain Djeumfa (avec Estelle Johnson et Mayi Kith Easter).

Neuf joueuses du championnat local font partie du groupe, et trois nouvelles qui frappaient déjà aux portes de la sélection A, confortent leurs positions : Estelle Laura Johnson, Mpeh Bissong et Alexandra Takounda, et pourraient bien demeurer jusqu’à la Coupe du monde. Alexandra Takounda avait émerveillé le monde entier à la Coupe du monde des cadets, Jordanie 2016, a de réelles chances de faire partie de la sélection finale. Autant que Mpeh Bissong qui a également fait des merveilles lors de la CAN et la Coupe du monde des cadettes en 2016. Sauf qu’elles disputent la place avec de véritables Lionnes aguerries en attaque. Alain Djeumfa qui a pris la résolution d’amener Gaëlle Enganamouit, en proie à une traversée du désert (elle est sans club), devrait poursuivre dans sa logique et amener le ballon d’or africain 2015 à cette Coupe du monde. Peut-être dans le souci d’aider cette vedette à retrouver une place au soleil. A moins que sa sélection dans cette liste de 26 soit une dernière chance accordée à cette Lionne qui a perdu ses crocs, de pouvoir se relancer. Pas d’inquiétude pour Aboudi, Ajara et certainement Ngono Manie dans ce compartiment.

En défense, si Manie Christine, Awona et Siliki Adjangue peuvent dormir sur leurs lauriers, la balance ne va pas automatiquement pencher pour Ysis Sonkeng pourtant vue par certains chroniqueurs sportifs comme la meilleure arrière dont dispose le Cameroun actuellement. Dans cette charnière composée de cadres, Estelle Laura Johnson devrait se tailler une place solide. La défenseuse des Sky blue des Etats-Unis, a une expérience riche à apporter à cette sélection dont la ligne défensive commence prendre de l’âge. Totalisant pas moins de 150 matchs depuis la saison dernière, dans un pays où le football féminin tutoie les cimes mondiales. Estelle Laura Johnson détrônera certainement une ancienne. « Je suis très enthousiaste à l’idée de représenter le Cameroun. J’ai rêvé de ce moment depuis si longtemps… j’ai hâte de rejoindre cette équipe avec des joueuses très talentueuses…», a réagi la joueuse à sa première sélection dans son pays d’origine.

Les 26 joueuses entrent en stage ce 7 mai 2019 au Centre d’Excellence de la CAF a Mbankomo pour le compte de la 5ème phase préparatoire de la Coupe du monde de football féminin, pour une semaine ; et se poursuivra en Espagne du 15 mai au 6 juin. C’est au terme du séjour espagnol que le sélectionneur national rendra publique la liste des 23 joueuses qui défendront les couleurs du Cameroun en France. Un match amical est prévu contre l’équipe nationale d’Espagne. La compétition finale sr déroule du 7 juin au 7 juillet 2019. Le Cameroun en sera à sa deuxième participation, après Canada 2015 qui l’a vu rentrer au premier tour.

Les 26 Lionnes indomptables
Gardiennes
1- Ndo Ndom Annette Flore (Amazones FAP-Yaoundé)
2- Ongmaham Marthe (Awa girls foot-Yaoundé)
3- Mabingo Mabingo Isabelle (Sunshine queen’s-Nigeria)
Défenseurs
4- Edjangue Siliki Augustine (Arna Bjornar-Norvège)
5- Meffometou Tcheno Charlène Falone (Guingamp-France)
6- Leuko Chibosso Yvonne (Strasbourg-France)
7- Sonkeng Ysis Amarielle (Amazone FAP-Yaoundé)
8- Mani Christine Patience (As Loraine-France)
9- Awona Marie Aurelle (Dijon-France)
10- Mayi Kith Easter (Montpellier-France)
11- Estelle Laura Johnson (Sky blue FC-USA)
Milieux
12- Feudjio Tchuanyo Raïssa (Tenerife-Espagne)
13- Meyong Menene (Louves Minproff-Yaoundé)
14- Ngo Mbeleck Genevieve (Amazones FAP-Yaoundé)
15- Abena Ninon Thérèse Cathérine (Louves Minproff-Yaoundé)
16- Ngock Yango Jeannette Grâce (US Saint Malo-France)
17- Ngo Ndoumbouck Marlyse (AS Nancy-France)
18- Abam Michaëla-Batya (Paris-France)
Attaquantes
19- Aboudi Onguene Gabrielle (Cska Moscou-Russie)
20- Akaba Edoa Henriette Michelle (Amazones FAP-Yaoundé)
21- Enganamouit Gaëlle Deborah
22- Ngono Manie Madeleine Michelle (Ambilly FC-France)
23- Takounda Engolo Alexandra (Eclair FC-Sa’a)
24- Nchout Njoya Ajara (Valerenga football-Nigeria)
25- Mpeh Bessong (Louves Minproff-Yaoundé)
26- Ada Jacquette (Amed sport-Turquie)

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here