Fécafoot : pourquoi Martin Etonge a été limogé

0
1147
Le piège s'est refermé sur le tendeur

Martin Ntom Etonge n’ira pas au bout de sa mission de secrétariat général par intérim de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). A trois mois de la fin du mandat du Comité de normalisation, l’homme a été déchargé de ses fonctions. « Cette mesure a été prise à l’entame du processus électoral à la Fécafoot dans le souci de garantir à celui-ci la neutralité et l’impartialité qui sont nécessaires à sa crédibilité et à sa transparence », se justifie Me Dieudonné Happi, le président du Comité de normalisation. Sans détails. « Il n’était pas d’accord sur les décisions prises par le Comité sur certains dossiers, et il était déjà soupçonné de livrer les secrets de la maison au camp d’Abdouraman », renseigne une source interne. Un camp jadis favorable à la normalisation, mais qui s’en éloigne depuis peu.

L’homme continuait simplement d’entretenir une vieille relation. Du moins un camp auquel il a appartenu. Il faut remonter le temps pour comprendre. Le 22 juin 2011, le team manager des Lions indomptables est limogé et reversé à direction technique nationale. Martin Etonge, puisqu’il s’agit de lui, est alors coupable d’espionnage. C’est qu’au lendemain du match Cameroun-Sénégal (0-0) qui scella la non qualification du Cameroun pour la Can 2012, dans une ambiance d’indiscipline dans la tanière, le ministre des Sports et de l’Education Physique (Minsep), Michel Zoah, d’alors, convoqua une réunion de crise pour conjurer le sort. Tombi à Roko, ci-devant secrétaire général de la Fécafoot, représentait la fédération. A l’occasion, il est envisagé de retirer le brassard à Samuel Eto’o, afin de diminuer « l’influence » du joueur. Au sortir de la « réunion-complot », le capitaine appela le ministre qu’il sermonna.

L’espion de Samuel Eto’o

L’enquête diligentée par le Minsep révélera une conversation entre Martin Etonge qui assistait à ladite assise, et Samuel Eto’o, le temps de la réunion. Eto’o qui ne tarissait pas d’éloges à l’endroit du team manager sur les antennes de la chaine Stv, alors qu’il dénigrait les autorités. Limogé du staff, Martin Etonga sera affecté à la Direction technique nationale. Dans un contexte où un certain Abdouraman Hamadou, directeur du cabinet d’Iya Mohammed, et ex chef du département communication de la Fécafoot et secrétaire général (a.i), venait de démissionner. Dénonçant le rétrécissement de ses pouvoirs, depuis le recrutement de Tombi à Roko. Les deux déchus du paradis de Tsinga partageaient alors le même sort. Et la crise électorale déclenchée en 2013 les rapprocha davantage contre leur ancien mentor.

A l’arrivée de la normalisation II, les deux compères ont continué à garder de bons rapports. Martin Etonge est nommé secrétaire général par intérim de la Fécafoot. Un poste qu’il a occupé entre fin juin et mi-juillet 2013, cumulativement avec ses fonctions de directeur du cabinet de John Begheni Ndeh qui avait pris d’assaut la Fécafoot le 28 juin 2013, en tant que premier vice-président de l’exécutif de 2009. La réélection d’Iya Mohammed une semaine plutôt, ayant été annulée par la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc). Avant que la Fifa ne siffle la fin de la récréation. Face à la contestation de ceux qui reprochaient à l’ancien 1er vice-président d’avoir démissionné en abandonnant un navire qui tanguait contre les menaces gouvernementales. L’ex espion avait le profil pour succéder à Blaise Moussa. Au moment où Eto’o était devenu le pilote du navire Fécafoot. Mais le naturel est revenu au galop. Et l’homme a continué d’user des mêmes méthodes de fonctionnement. Malgré que le camp se soit fissuré, avec désormais un éloignement du camp d’Abdouraman du centre des affaires. Martins Etonge n’a pas coupé les ponts et a essayé de jouer dans les deux camps. L’arroseur Eto’o est arrosé. Martin Etonge, lui, se contentera d’être le conseiller de son rédempteur. Sur les traces de son allié Abdouraman Hamadou.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here