Il dirigera le secrétariat général de la Fécafoot pour les trois derniers mois de la normalisation

Martin Ntom Etonge ne terminera pas son bail intérimaire de secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). A trois mois de la fin du séjour du Comité de normalisation, le patron de l’administration de la Fécafoot a été mis à l’écart par ses supérieurs. Dans un communiqué rendu public cette nuit du 29 octobre 2018, la Fédération informe l’opinion de ce qu’une résolution du Comité de normalisation prise le 24 octobre dernier signée des cinq membres de l’instance, a « déchargé » l’homme de ses fonctions, le temps des élections. « Cette mesure a été prise à l’entame du processus électoral à la Fécafoot dans le souci de garantir à celui-ci la neutralité et l’impartialité qui sont nécessaires à sa crédibilité et à sa transparence ». Sans détails. Il apparaît donc qu’en maintenant Martin Etonge en poste, la Fécafoot n’aurait pas la garantie d’un processus électoral acceptable.

En lieu et place de l’ancien team manager des Lions indomptables, les normalisateurs ont nommé Benjamin Didier Banlock pour le reste des trois mois qu’ils passeront à la maison du football de Tsinga. Agé de 39 ans, ce dernier est directeur régional de Insat sport Afrique, une structure basée en Russie et qui est spécialisée en analyse statistique et vidéo. L’homme avait déjà été aperçu au Cameroun il y a quelques mois, lorsque le titulaire d’une licence en Science de gestion est venu animer une formation en analyse vidéo, pour le compte de Wyscout dont il est le responsable Afrique. Une structure reconnue pour son expertise dans ce domaine. Le séminaire était organisé par l’Académie nationale de football (Anafoot).

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here