Me Dieudonné Happi et ses collègues du Comité de normalisation resteront à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) jusqu’au 16 décembre 2018, soit trois mois et demi de pige en bonus. Ainsi, en a décidé la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Dans un courrier électronique adressé à la Fécafoot ce jour-même.

Ce deuxième prorogation est plus courte que la première, et est un délai au cours duquel le Comité de normalisation devra organiser les élections, après avoir fait adopter les nouveaux textes fondateurs de la Fécafoot. Et la Fifa indique que sa décision est prise par le bureau du Conseil, souligne que «la promulgation de la nouvelle loi constitue une étape importante vers l’adoption des nouveaux statuts par la Fécafoot dans la mesure où la législation précédemment en vigueur empêchait la fédération de respecter ses obligations statutaires envers la Fifa en matière d’arbitrage». En clair, pour la Fifa, plus rien n’empêche d’atteindre le bout du tunnel. La normalisation II a donc jusqu’au 16 décembre pour livrer sa copie, après avoir trouvé un successeur à Iya Mohamed.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here