Equipements : Le Coq sur la tunique des Lions

Le choix a été porté sur le Français pour habiller les sélections nationales de football.

0
1187

La nouvelle n’est pas encore officielle, mais l’information est glissée sur la page facebook de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), sous la forme interrogative : «Connaissez-vous la fable du coq et du lion ?». Avant d’inviter les internautes à “rester connectés“. Et des site internet proches de la Fécafoot l’ont reprise sous la forme affirmative. En clair, le nouvel équipementier de Puma est connu. Ce sera Le Coq sportif. Pour tourner la page de 20 ans de mariage entre la Fécafoot et Puma. Le premier contrat ayant été signé en 1998, et renouvelé le 1er décembre 2010. En février dernier, Séidou Mbombo Njoya, le nouveau président de la Fécafoot, avait effectué une visite au bureau parisien de Puma. Mais les négociations n’avaient pas abouti.

La Fécafoot a ainsi définitivement tourné la page de l’Allemand dont le contrat a expiré en décembre 2018. Depuis, Les Lions indomptables évoluent avec les équipements de l’Allemand, dans le cadre d’un avenant (selon des sources à la Fécafoot) qui prévoyait que le Cameroun puisse continuer à jouer leurs matchs sous les couleurs de l’ancien partenaire, tant que la Fédération n’a pas encore trouvé un remplaçant à Puma.

Fondée en 1882 par Émile Camuset, Le Coq sportif est l’une des premières marques de sport dans le monde, que la France adopte aussitôt. L’équipementier investit notamment le football et le rugby, en accompagnant aussi bien dans les championnats professionnels qu’amateurs. Après une ascension fulgurante dans les années 70 et 80, l’équipementier perd considérablement des parts de marché, avec la lourde concurrence que lui font Adidas, Puma et Nike. L’équipementier retrouvera du souffle dès 2005 avec l’arrivée de Marc-Henri Beausire et Robert Louis-Dreyfus, qui favorisent l’entrée dans le capital, du Suisse Airesis, une société d’investissements qui dispose de la majorité des parts. Ce qui lui permet d’échapper au contrôle d’Adidas. Avec son entrée dès 2012 dans le sponsoring du Tour de France, Le Coq sportif a véritablement retrouvé une place dans le marché de l’équipement sportif.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here