Emprunt obligataire 2014-2019: Le Cameroun rembourse 75 milliards de francs CFA

Le gouvernement règle ainsi la moitié d'une créance qui s’élève à 150 milliards de francs CFA.

0
478
Le Cameroun rembourse 75 milliards de francs CFA

C’est par une note d’information que la Commission des Marchés Financiers (CMF) annonçait récemment le remboursement par l’Etat du Cameroun, de 75 milliards de francs CFA au 27 décembre 2017. Dans le cadre de l’emprunt obligataire 2014- 2019. En effet, la CMF fait savoir que les représentants de la Masse des Obligataires, c’est-à-dire, les représentants élus des personnes ayant souscrit à lʼemprunt, « du payement le 27 décembre 2017, de la somme de 43,6 milliards de francs CFA représentant la troisième échéance de remboursement de lʼemprunt auprès des investisseurs ». Ainsi, au 27 décembre 2017, à mi-parcours de la période de payement, c’est au total 75 milliards de francs CFA en capital qui avaient déjà été remboursés par lʼEtat du Cameroun sur un total de 150 milliards de francs CFA à échoir en 2019. Rappelons que la valeur nominale de chaque obligation de cet emprunt est de 5000 francs CFA à la Douala Stock Exchange (DSX) avec un coupon (intérêts annuels) de 211,71 francs CFA par obligation. Autre révélation, et non des moindres, poursuit la note, « les représentants des investisseurs annonçaient également que des provisions trimestrielles étaient faites à la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (Beac) en vue du payement de la quatrième échéance le 27 décembre 2018. » Toujours dans la perspective du payement des emprunts obligataires 2014-2019, il y a lieu de noter que de source interne à la Beac, l’Etat va procéder au remboursement de 98,75 milliards de francs CFA en capital et 14,38 milliards de francs CFA en intérêts au titre des emprunts contractés sur le marché domestique. La même source indique d’ailleurs à cet effet que les provisions qui sont déjà constituées s’élèvent à 113,13 milliards de francs CFA. Par ailleurs, selon une autre note d’information publiée au ministère des Finances (Minfi), il ressort que l’Etat a émis plusieurs emprunts obligataires depuis 2010. Ceux-ci ont notamment permis de financer de nombreux projets. A titre d’illustration, l’emprunt obligataire émis sur la période 2010-2015 a servi au financement des projets tels que les infrastructures en eau et énergie à hauteur de 100 milliards de francs CFA, les infrastructures portuaires à 21 milliards de francs CFA, projets miniers (30 milliards), etc. Sur la période sous revue (2017-2019), les projets financés par ces emprunts obligataires sont légion : infrastructures, eau et énergie 65,8 milliards de francs CFA, travaux publics 63,127 milliards de francs CFA, etc. Au 30 septembre 2018, l’encours des obligations du Trésor de l’Etat du Cameroun s’élève à 710 milliards de francs CFA.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here