Editorial : plus l’ombre d’un doute

0
146
Arthur Wandji, coordonnateur de la rédaction de Défis actuels

Il y a des épisodes plus ou moins douloureux, qui régissent la vie dans le monde du sport. Le Cameroun en a fait l’extrême expérience l’année dernière. Revêtu de ses meilleurs atours pour accueillir la sixième édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2020, tout s’est brusquement arrêté en mars dernier, un mois avant le coup d’envoi [initial] du tournoi exclusivement réservé aux joueurs des championnats du continent. La faute à l’avènement de la pandémie de la Covid-19 qui a poussé les dirigeants du football africain à opter pour un report du tournoi. Plus de neuf mois plus tard, dame Covid-19 est toujours aussi présente qu’à l’époque, mais à la seule différence que cette fois-ci, il ne fait l’ombre d’aucun doute que le pays des Lions Indomptables abritera «son» CHAN. La Confédération Africaine de Football l’a confirmé. Le Cameroun lui, est paré/ Même s’il n’a pas été capable d’organiser ses propres championnats. Passons.

La compétition qui se tient du 16 janvier au 7 février va rassembler 16 nations locales de football réparties dans trois villes : Yaoundé (groupe A), Douala (groupes B et C) et Limbe (groupe D). Entre le Cameroun qui n’a pas l’intention d’être ridicule, le Maroc qui entend conserver son titre, la RD Congo qui rêve d’un troisième sacre, le Togo qui fête sa première, la Zambie, le Niger et la Libye qui entendent jouer les trouble-fêtes, le tournoi qui s’annonce promet un spectacle inédit et des duels de haute facture. Malheureusement, tout le moment ne pourra pas avoir accès aux stades. Covid-19 oblige. S’il est indispensable, à court terme, de continuer à respecter les gestes barrières, il y en a toujours qui souhaitent un énième report de la compétition en raison de la crise sanitaire persistante. A ceux-là, on souhaite de pouvoir regarder les matchs à la télé, en «sécurité», chez soi. Car au fond, la course pour le titre de vainqueur du CHAN 2021 semble bien irrémédiable. Et cette fois, aucune équipe n’a daigné déclaré forfait. Comme quoi l’espoir, enfin…le foot fait vivre. Alors, qui l’emportera ?

Par Arthur Wandji

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.