Echanges commerciaux: 253 milliards de déficit commercial au 1er trimestre 2018

c’est la conséquence d’une augmentation des importations de 105,8 milliards et d’une diminution des exportations de 53,7 milliards par rapport au premier trimestre 2017, selon l’institut national de la statistique.

0
1203
253 milliards de déficit commercial au 1er trimestre 2018

Dans une note récemment publiée par l’Institut National de la Statistiques (INS), il ressort qu’au 1er trimestre 2018, le Cameroun a enregistré un déficit commercial de 253, 4 milliards de francs CFA, ce qui traduit une augmentation de 159,5 milliards (+169,7 %) par rapport au premier trimestre 2017. Selon l’INS, cette aggravation du déficit commercial résulte « d’une augmentation des importations de 105,8 milliards de francs CFA et d’une diminution des exportations de 53,7 milliards de francs CFA par rapport au premier trimestre 2017 ». En outre explique l’INS, l’augmentation des importations résulte partiellement de « la reprise des activités à la Société Nationale des Raffineries du Cameroun (Sonara) après un arrêt technique observé au premier trimestre 2017 ». En effet, « cette reprise d’activité a induit une reprise des importations de pétrole brut qui s’élèvent à près de 43,1 milliards de francs CFA au premier trimestre 2018. Le taux de couverture quant à lui baisse et se situe à 65 % contre 85 % au premier trimestre 2017 », peut-on lire dans cette note. Ainsi, hors pétrole, le déficit de la balance commerciale se situe à 406,4 milliards de francs CFA soit une augmentation de 104,9 milliards de francs CFA (+34,8 %) par rapport au premier trimestre 2017.

Cette hausse du déficit hors pétrole est liée à une baisse des exportations hors pétrole de 13,5 % suivie d’une hausse des importations hors pétrole de 10,2 %, souligne l’institution en charge de la gestion des statistiques au Cameroun. Laquelle précise d’ailleurs que « le taux de couverture hors pétrole se détériore d’environ 11 points pour se situer à 40,0 % au premier trimestre 2018 ». Les recettes d’exportation en repli de 10,3 % Du point de vue des exportations, la note de l’INS révèle qu’au premier trimestre 2018, « les recettes d’exportations du Cameroun se chiffrent à 466,4 milliards de francs CFA pour 1,5 millions de tonnes de marchandises, enregistrant ainsi des baisses de 10,3 % en valeur et 8,9 % en quantité par rapport au premier trimestre de l’année 2017 ». Qu’est-ce qui explique cette situation ? La baisse observée est due, écrit l’INS, « à un repli des ventes de certains principaux produits d’exportation. Il s’agit essentiellement du cacao brut en fèves (-17,7 %), des huiles brut de pétrole (-5,5 %), des bois sciés (- 9,4 %), du café (-38 ,8 %) , de l’aluminium brut (-53,8 %), des bananes et plantains (-18,8%), et du caoutchouc brut (-40,6 %) ». On note néanmoins que cette baisse a été amortie par une amélioration des exportations de certains produits notamment : le coton brut (+56,4 %), les carburants et lubrifiants (+42,5 %) et le bois brut en grume (+4,3 %).

En ce qui concerne la hausse des exportations des carburants et lubrifiants, elle résulte de « la reprise des activités à la Sonara après l’arrêt technique observé au premier trimestre 2017 ». Toutefois, l’INS souligne que « les exportations demeurent très peu diversifiées et sont constituées principalement de produits primaires. Les dix premiers produits contribuent pour 91,1 % des recettes d’exportations au premier trimestre 2018 ». Il s’agit principalement des huiles brutes de pétrole (42,0 %), du cacao brut en fèves (16,2 %), du coton brut (8,4 %), des bois sciés (7,4 %), des bois bruts en grume (6,2 %), des carburants et lubrifiants (2,3 %), de l’aluminium brut (2,1 %) et du savon de ménage en morceau (2,0 %).

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here