Drame : Un mort suite à un éboulement de terrain

Cela s’est passé au quartier Ekounou à Yaoundé.

0
576

L’histoire d’Eric Tsogo s’écrira désormais au passé. Le jeune instituteur en cours d’intégration a été englouti ce 13 juin 2019 dans un éboulement de terrain à Ekounou, lieu-dit Garage Deux chevaux, dans le 4ème arrondissement de la ville de Yaoundé. Il est le seul des trois travailleurs d’un chantier d’habitation, à n’avoir pas échappé à l’éboulement de la terre. Selon un récit de Jean Charles Biyo’o Ela, journaliste à la Radio Tiéméni Siantou, une chaîne privée de Yaoundé, « ils ont été embauchés pour creuser les fouilles d’un mur de soutènement, question de maintenir un terrain accidenté. À près plus de deux mètres de profondeur, la partie haute de la terre au-dessus de leur tête va s’affaisser, engloutissant les trois manœuvres».

On append du reporter que les secours engagés par les populations se sont avéré vains. « Alertées, les populations vont arriver en masse pour essayer de retirer la victime qui visiblement était encore en vie pendant les 10 minutes qui ont suivi le drame. Mais au fur et à mesure que les secouristes débarrassent la terre de la victime, l’éboulement augmente. Finalement, une masse de terre va une fois de plus s’affaisser sur le jeune enseignant ».

Avalant définitivement les espoirs de survie de celui qui vient de libérer ses élèves. Les efforts des sapeurs-pompiers ne parviendront qu’à sortir des décombres le corps inerte d’Eric Tsogo. Le corps a été déposé à la morgue de l’hôpital central de Yaoundé.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here