Douanes: le Minfi lance un nouveau système de paiement

Dénommé Cameroon Customs Information System (Camcis), il a pour mission principale de contribuer à l’amélioration du climat des affaires, selon Louis Paul Motaze.

0
254
le minfi lance un nouveau système de paiement

Un nouveau pas a été récemment franchi dans l’amélioration du climat des affaires au Cameroun. Et c’est le secteur des douanes qui en est le porte flambeau. En effet, le 5 juin dernier, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze a procédé au lancement de ce nouveau système informatique dénommé Cameroon Customs Information System (Camcis) au centre des données de Nomayos, une banlieue de Yaoundé. En procédant au lancement de ce nouveau système, Louis Paul Motaze a salué le progrès ainsi réalisé, en soulignant que cet outil aura, à coup sûr, un impact sur la santé économique du Cameroun. Les attentes placées sur Camcis se veulent claires : à savoir « plus de facilitation des échanges pour une amélioration poussée de l’environnement des affaires et pour une rentabilité soutenue du secteur privé de l’état en marche irréversible vers l’émergence à l’horizon 2035 ». Il faut souligner que Camcis succède à Sydonia++ qui était une application conçue à l’origine pour des besoins statistiques. Malgré le développement de fonctionnalités supplémentaires sur demande de l’administration douanière, Sydonia++ a démontré sa faiblesse dans la prise en charge des procédures de dédouanement. D’après des sources à la direction générale des Douanes, Camcis est d’inspiration coréennes. Il a trois portails, un pour les douaniers, un autre pour les opérateurs économiques et le troisième est réservé au public et permet de faire des opérations à distance. Grâce à Camcis, les usagers n’ont plus besoin de se rendre dans les bureaux des douanes pour effectuer leurs opérations, réalisant ainsi des gains de temps et d’argent, expliquent d’autres sources. Lesquelles ajoutent, que Camcis offre également un accès gratuit aux différents guides des procédures du commerce extérieur ainsi que nombre d’informations utiles telles que le taux de change, les codes pays, et les codes devises. Cette nouvelle plateforme se veut donc un système de dédouanement électronique qui intègre l’ensemble de la procédure de dédouanement, il raccourcit considérablement les délais nécessaires pour effectuer les procédures en matière d’importation, d’exportation en même temps qu’il sécurise davantage les droits et taxes de douanes. Par ailleurs, au ministère des Finances, des sources crédibles expliquent que ce système se différencie de ses prédécesseurs car celui-ci est plus adapté au contexte camerounais. Il convient de rappeler que dans le cadre de sa mise en œuvre, plusieurs missions coréennes ont séjourné au Cameroun à l’effet de recueillir les besoins précis des douanes camerounaises sur la base desquels des développements ont été réalisés.

Par Junior Matock ( Défis Actuels 489)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.