Douala-Yaoundé : un affaissement de la route bloque la circulation

Une buse métallique s’est effondrée ce jour à l’entrée de Douala.

1
3336

De longues files de voitures avançant à peine, des piétons bagarrant avec les automobiles pour user de ce qui leur sert de trottoir. Ainsi va Yassa, entrée de la ville de Douala en venant de Yaoundé, ce 25 juillet dans l’après-midi. C’est la conséquence de l’effondrement d’une buse métallique sur une partie de la chaussée. Les images font le tour des réseaux sociaux.
Fort heureusement, l’incident n’a pas pris dans son piège un usager de la route. Un communiqué du secrétaire d’Etat aux travaux publics en charge des routes, a vite informé l’opinion. Et un dispositif de sécurité disposé pour alerter sur la dangerosité du coin. Et les déviations organisées.
C’est la seconde buse métallique qui s’affaisse sur la route nationale N°3. Le 21 octobre 2016, la route s’était effondrée sur une buse fatiguée par l’usure du temps, au lieu-dit Manyaï, à une cinquantaine de kilomètres de Yaoundé, surprenant un camion dont les roues arrière sont restées coincées dans le vide, au-dessus du pont. La coupure de la chaussée réorientera les voyageurs de l’axe Yaoundé-Douala à se reverser sur le train. ce qui entraînera plus tard le drame d’Eséka qui a vu une perte de vitesse d’un train en surcharge et dont le dispositif de freinage n’était pas adapté à la lourde charge. Plusieurs dizaines de personnes y ont laissé leurs vies, et de nombreux disparus.

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. c’est vraiment deplorable qu’on arrive à ce niveau
    faut il toujours des desastres pour enclencher des solutions????????????????????
    de qui se moque t’on????????
    svp mes frères camerounais ne nous alarmons pas pour ce qui nous arrive mais soyons très et toujours plus fort pour surmonter le déluge auxquels nous fesons.
    Elle prendra fin. J’en profite pour exprimer mon mecontentement vis à vis de mes frères de sud-ouest et Nord-ouest: le pays n’appartient pas au president BIYA, il est juste le Dirigeant; alors gare à ceux qui detruise leurs terres sous pretextes de faire du mal à ce vieux papa.
    Nos enfants et toutes nos génerations nous en demandrons des comptes pour nos actes posés et manqué. Donc prenons conscience de tous ce que nous fesons à present et toujours

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here