Diplomatie : Sani Tanimou rebondit au Tchad, Mbarga Nguele maintenu en Espagne

0
1136

L’ancien directeur général d’Elecam vient d’y être nommé ambassadeur du Cameroun.
Par un décret présidentiel publié ce 18 septembre 2018, Mohaman Sani Tanimou est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Cameroun en République du Tchad. Trois années de disette juste et l’ancien directeur général d’Election’s Cameroon (Elecam) est « réhabilité ». Cette fois-ci, comme ambassadeur.

L’ancien homme fort d’Elecam assistera en électeur et garant de la bonne marche du processus électoral chez Idris Deby. Lui qui, il y a trois ans, était encore l’organisateur en chef des joutes électorales. Avant d’être débarqué de son poste en juillet 2015 par le président de la République. Dans un contexte de crise de cohabitation et de leadership avec Samuel Fonkam Azu’u, le président du Conseil électoral de la structure chargée de l’organisation matérielle des élections au Cameroun. La guerre était si forte que Sani Tanimou n’avait pas assisté à l’installation de son successeur Abdoulaye Babale. Lequel libérera le poste trois années plus tard dans les mêmes conditions.

Par ailleurs, Paul Biya a nommé quatre autres nouveaux ambassadeurs, en même temps qu’il remplaçait des cumulards. Ainsi, Ondoa Ateba née Nga’a Noëlle remplace Samuel Mvondo AYolo promu en mars dernier directeur du cabinet civil de la Présidence de la République et qui gardait ses fonctions d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Cameroun au Gabon. Victor Tchatchouo occupera le même poste en Turquie, pendant qu’Albert Fotabon est fait Haut-commissaire du Cameroun auprès du Royaume uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord.

Mais Paul Biya n’a pas toujours décidé de remplacer Martin Mbarga Nguele qui cumule depuis mars 2010 les fonctions de Délégué général à la sûreté nationale et d’ambassadeur du Cameroun en Espagne. Plusieurs mouvements de diplômâtes ont eu lieu depuis cette date, mais l’homme tient le gouvernail de l’ambassade depuis Yaoundé.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here