Dénouement : John Fru Ndi est libre

L’annonce est de la communication du Sdf.

0
633

Selon les services de communication du Social democratic front (Sdf), Ni John Fru Ndi est désormais libre. « Le président national du SDF, le chairman Ni John Fru Ndi vient d’être libéré il y a de cela 30 minutes. Plus précisément à 21h30 mn. Il se trouve en ce moment dans sa résidence de Ntarikon par Bamenda », informe Jean robert Wafo, le ministre de la Communication du Shadow cabinet du parti leader de l’opposition. Sans détails. Renvoyant l’opinion à plus tard. « Le président national s’exprimera en temps opportun sur les contours de sa détention et sur les circonstances exactes de sa captivité par ses ravisseurs», indique-t-il. On devra attendre dans les prochains jours pour en savoir davantage.

Cela survient vingt-quatre heures après le kidnapping du chairman du Sdf dans son domicile de Ntarikon/Bamenda. En effet, selon les informations du Sdf, Ni John Fru Ndi a été arrêté aux environs de 15h30 hier 28 juin par des hommes armés qui ont au préalable tiré sur son garde-du-corps, avant d’enlever le maître des lieux. Depuis lors, l’on ne savait pas où se trouvait le président national du Sdf.

Les soupçons pesaient sur les sécessionnistes qui en veulent à l’homme fort de Ntarikon de ne pas accompagner la dynamique de partition du pays. Ni John Fru Ndi et le Sdf ont toujours prôné le fédéralisme. le leader de l’opposition a été enlevé une première fois le 27 avril dernier alors qu’il se rendait aux obsèques du député Joseph Banadzem. Cette première fois, l’homme n’a été retenu que quelques heures, avant d’être libéré. Fru Ndi avait rapporté que ses ravisseurs ne l’avaient pas torturé, mais avaient échangé avec lui sur la crise que traverse cette partie du pays.

Sur le même sujet

John Fru Ndi encore enlevé

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here