Covid-19 : La Fécafoot veut soulager financièrement ses licenciés

La Fédération va verser de l’argent à des joueurs et encadreurs de clubs.

0
600

« La Fécafoot, après concertation avec le Comité technique transitoire (CTT) et la Ligue de football féminin du Cameroun (Lffc), a décidé d’apporter un appui spécial à 25 joueurs et encadreurs de chacune des équipes de l’Elite one et, de l’élite two et à 20 joueuses et encadreurs de la Première division de la Ligue de football féminin». L’annonce est contenue dans un communiqué signé de Benjamin Banlock, le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). La décision rendue publique ce 17 avril donnait 24h aux différents clubs pour fournir le liste des personnes devant bénéficier de cet appui.

C’est la contribution de la Fécafoot à l’atténuation des peines de ses licenciés en proie à l’invasion du Covid-19. Avec la pandémie qui s’abat sur la population mondiale, le gouvernement camerounais, comme l’ensemble des pays du monde, a pris des mesures barrières visant à restreindre les mouvements des personnes et l’interdiction des regroupements de plus de 50 personnes. La Fécafoot a ainsi suspendu ses championnats, le temps du confinement. A la suite de la Fédération internationale de football association (Fifa) a décidé de la suspension ses activités et les compétitions qu’elle organise ; en invitant ses associations à suspendre les compétitions jusqu’à la fin de la pandémie. La Confédération africaine de football (CAF) a suivi le pas. La Fécafoot s’y est également mise.

Mais depuis plus d’un mois, en l’absence d’activités, dans un contexte où le football tend à devenir une activité professionnelle, la Fécafoot a cru devoir soulager les souffrances de ses licenciés qui vivent du ballon rond. « Cet arrêt d’activités, notamment des championnats professionnels et de football féminin, prive les joueurs et les joueuses de leur principale source de revenus et les installe dans une incertitude, une fébrilité, voire une précarité préjudiciable à la stabilité des équipes et à une bonne reprise des compétitions à la fin de la crise sanitaire », justifie la Fécafoot.

Depuis l’arrivée du covid-19 au Cameroun, la Fécafoot a déjà enregistré trois décès sur les 22 enregistrés sur le territoire national. D’abord Samuel Wembe, puis Bernard Momo (ex président de l’Aigle de la Menoua et ex maire de Dschang) la semaine dernière, et hier son directeur administratif et financier Ebeneser Nzonlia.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here