Crise dite anglophone : Ni John Fru Ndi se propose comme médiateur

La délégation du Sdf a remis cette proposition au Premier ministre.

0
775

Selon le Social democratic front (Sdf), Ni John Fru Ndi est le mieux placé pour assurer la médiation entre le gouvernement et les combattants séparatistes qui sévissent dans le Nord-ouest et le Sud-ouest. Au sortir de la rencontre qu’elle a eue avec le Premier ministre, une délégation du parti leader de l’opposition parlementaire, a fait ses propositions pour une sortir de crise. Le médiateur, explique Jean Robert Wafo, ministre en charge de l’information et des médias du shadow cabinet du Sdf, dans un communiqué de presse qu’il a signé ce jour, « aura en charge entre autres de contacter et de recueillir les propositions des différents protagonistes qui se trouvent globalement dans quatre foyers précis à savoir le territoire national, le Nigéria, l’Amérique du Nord et l’Europe ». Rejoignant International crisis group dans cette perspective ; sauf que le Sdf ne voit pas un personnage venir de l’extérieur pour jouer ce rôle.

Pour le reste, le Sdf résume en quatre points, ses quatre propositions de sortir de crise :
1- Le cessez-le-feu immédiat et bilatéral: Les soldats des forces de défense et de sécurité rentrent dans les casernes et les combattants des bandes armées ou milices déposent les armes.
2- La libération immédiate de tous les prisonniers politiques incarcérés dans le cadre de cette crise.
3- La nomination d’un médiateur de la crise et l’acceptation des observateurs.
– Le médiateur aura en charge entre autres de contacter et de recueillir les propositions des différents protagonistes qui se trouvent globalement dans quatre foyers précis à savoir le territoire national, le Nigéria, l’Amérique du Nord et l’Europe.
– Les observateurs auront en charge de vérifier l’avancée progressive du processus de paix en rapport avec les conclusions arrêtées de commun accord.
4- Le report des élections locales: Les élections régionales, municipales et législatives ne sauraient se tenir dans les conditions actuelles dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest. Elles doivent se tenir après le retour effectif de la paix dans ces deux régions.

Le Sdf a rencontré Joseph Dion Ngute le Premier ministre, dans le cadre de la tournée que le chef du gouvernement a engagée dans la région du Nord-Ouest, en vue de porter le message du dialogue émis par le président de la République. L’émissaire de Paul Biya accédera-t-il à la demande du Sdf dont le président a été “kidnappé” récemment par des hommes armés, alors que le parti allait aux obsèques de l’honorable Joseph Banadzem?

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here