Crise dans le NOSO : 11 enseignants enlevés à Kumbo

0
554
Eglise presbyterienne de Kumbo. La peur s'installe

Tout le corps enseignants, soit 11 personnes, ont été enlevées ce 3 novembre 2020 à la Presbyterian school de Kumbo dans la région du Nord-ouest. Selon des informations concordantes, un groupe d’hommes armés a débarqué au sein de l’établissement et a proféré des menaces à l’encontre du corps enseignant qu’il a décidé d’emmener vers une destination inconnue. Après avoir ordonné aux élèves de retourner à la maison et de ne plus revenir à l’école. Pour le moment, le gouvernement est resté muet sur cette actualité.

Dans un communiqué de presse rendu public ce matin, l’église presbytérienne condamne véhément cet acte qui prive les enfants de leurs droits à l’éducation ». Et annonce être entrée en prières pour l’ensemble de la communauté éducative durant cette dure épreuve. « Notre espoir est que ce genre de scénario macabre prenne fin un jour par la grâce de Dieu». On apprend des médias internationaux que l’église et les autorités administratives locales ont entamé des négociations en vue de la libération des otages.

Le communiqué de l’église presbyterienne

Cela survient une semaine après l’attaque d’une école primaire confessionnelle de Kumba dans la région du Sud-ouest. Alors que l’émoi suscité par la fusillade qui a fait sept morts et 14 blessés dont certains cas graves, a semblé sonner le glas de la montée des sécessionnistes.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.