Quarante-neuvième minute de jeu. Sur un mauvais dégagement de la gardienne anglaise, Awona intercepte le ballon et sert Aboudi Onguene restée à la lisière de la ligne défensive anglaise, se débarrasse d’une défenseure et place un centre pour Nchout Njoya Ajara qui, du plat du pied, trompe le dernier rempart anglais. Le but ne sera pas validé. L’arbitre signale un hors-jeu d’Aboudi. La Video assistance referee (Var) le dit. Mais c’est dans les oreillettes que la Chinoise Qin Liang s’entretient, sans aller vérifier elle-même la vidéo. Le réalisateur du match non plus, n’insiste sur les différents plans de vue. La buteuse camerounaise fond en larmes. Les joueuses camerounaises protestent une seconde fois ; après l’avoir fait sur le deuxième but anglais dans lequel la Var démontre qu’Ellen White n’était pas hors-jeu (45’+4). Mais cette fois-ci, la maîtresse du jeu a tranché, malgré les protestations.

Alors que le Cameroun accuse deux buts de retard, le chemin retour au pays se rapproche. Sur une faute technique d’Annette Ngo Ndom qui a pris de la main une passe d’Edjangue. Malgré 11 joueuses sur la ligne, Steph Houghton trouve le chemin des filets camerounais (14’). Cynthia Nzetia, la commentatrice de fifa.com indiquait déjà à l’ouverture du score que « ce but n’est pas une bonne nouvelle pour les Camerounaises, car l’histoire montre que lorsqu’elles prennent un but en première période, elles perdent le match». La suite lui donnera raison. Le Cameroun se battra, mais l’Angleterre se montrera plus réaliste. Au-delà de la polémique sur l’arbitrage. Les statistiques font état de 63% de possession de balle contre 37% pour le Cameroun, sur l’ensemble du match.

Qin Liang refuse d’aller consulter la Vidéo

Malgré plusieurs incursions dans le camp adverse, les Lionnes indomptables peinent à cadrer, quand elles parviennent à placer un tir. A l’entame de la seconde période, Enganamouit, transparente, cédera la place à Takounda (53’), pour une attaque plus dynamique. Avec Aboudi et Abam. Elle le sera davantage avec les entrées d’Abena et Akaba. Mais le moral semble affaibli. Mais c’est encore l’Angleterre qui alourdit le score à la 58ème minute sur un corner centré à ras de terre par Toni Duggan au point de penalty pour Alex Greenwood qui trouve le petit filet. La messe est dite.

Le Cameroun n’ira pas plus loin qu’en 2015 à la Coupe du monde féminine. Son parcours s’arrête en 8èmes de finale. La bataille des Lionnes a été remportée par les Lionesses. Les Lionnes indomptables retourneront à la maison pour continuer l’apprentissage. Avec l’espoir d’être de la partie dans quatre ans. Avec l’élimination du Cameroun, c’est l’Afrique qui quitte définitivement la compétition car la veille, le Nigeria avait déjà été éliminé par la l’Allemagne, sur le même score.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here