Coronavirus : Un mort officiel et des polémiques

Il s’agit du 3ème cas déclaré en terre camerounaise.

0
738
Hôpital central de Yaoundé; un des centres de cantonnement des malades

Au cours de la journée, Manaouda Malachie a annoncé « le premier cas de décès dû au coronavirus » en terre camerounaise. Il s’agit, apprend-on du communiqué du ministre de la Santé publique (Minsanté), du 3ème cas de coronavirus testé positif au Cameroun qui serait passé par l’Italie avant d’atterrir au Cameroun. Manaouda Malachie indique que le malade était déjà mal-en-point en arrivant à l’hôpital. Selon des sources journalistiques, il se nommerait Albinus Essengue.

https://twitter.com/DrManaouda/status/1242468034746421248
Dans le même temps, le Dr Manaouda Malachie dénonce la dérive observée sur les réseaux sociaux. Avec des informations alarmantes sur des décès. Cela arrive au moment où une polémique fait rage sur les réseaux sociaux au sujet d’un malade de l’hôpital Laquintinie de Douala est présenté comme un cas de coronavirus. Et c’est un post de Patrick Mboma sur twitter qui en fait l’annonce. L’ex Lion indomptable se présentant comme le neveu du défunt. Une thèse corroborée par une descendante du défunt. Ce que conteste le directeur de cet établissement hospitalier. Le Dr Louis Richard Njock présente le défunt Achille Essome Moukouri comme un malade d’insuffisance rénale qui ne respectait pas le protocole de prise de ses médicaments et était un féru d’alcool.


Alors que la polémique se poursuit par médias interposés, des sources concordantes annoncent l’inhumation des restes de Moukouri nuitamment hier par des services spécialisés de l’hôpital Laquintinie. Ce qui en rajoute à la polémique, et conforte les partisans de la thèse du coronavirus dans leurs positions.


Entre temps, le décompte officiel parle passe à 66 cas de coronavirus détectés au Cameroun. Un tweet du Minsanté ce matin ayant fait état de dix nouveaux cas testés positifs. L’ensemble des malades étant répartis entre rois villes : Yaoundé, Douala et Bafoussam. Et jusqu’ici, les décès camerounais liés à cette pandémie étaient des compatriotes résidant en Europe ; notamment en France et en Belgique.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.