Contrebande : De faux comprimés de Coartem sur le marché camerounais

0
682

Dans un communiqué de presse rendu public le 05 mai 2020, le ministre de la Santé Publique (Minsanté) avertit l’opinion nationale de la présence sur le marché camerounais d’un lot de médicaments contrefaits de Coartem. Il s’agit du « lot F2261 du Coartem 20mg/120mg, Comprimés, boite de 30×24», précise le communiqué. Une enquête menée « en accord » avec les laboratoires Novartis.

Le communiqué signale que les résultats des investigations ont révélé que « l’identification de substances actives est négative au spectrophotomètre ; le produit contient plutôt du sildénafil (aphrodisiaque) et de la ciprofloxacine (antibiotique); le produit original n’est commercialisé qu’en pack de 30 pochettes et non en vrac ».

Le marché camerounais est de plus en plus envahi par de faux médicaments. Il y a quelques semaines, c’est de la fausse chloroquine qui avait été découvert. Alors que le débat sur l’efficacité de cet antipaludique contre le Covid-19 était à peine amorcée. Le ministère de la Santé a d’ailleurs mené une opération de routine sur le terrain, qui a permis de mettre la main sur certaines pharmacies engluées dans les réseaux de cette contrebande.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.