complexe d’Olembé:Le groupe Piccini va lever des fonds auprès des banques locales

Selon des sources proches du dossier, une convention de cautionnement a été signée par le ministre des finances, Louis Paul Motaze, au bénéfice de cette entreprise, dans le but d’accélérer les travaux du complexe.

0
586
Makonnen Asmaron, président du groupe Piccini

Makonnen Asmaron, président du groupe Piccini, entreprise en charge de la construction du Complexe Sportif d’Olembe ne l’a pas affirmé péremptoirement, au cours de l’entretien qui lui a été accordé par le ministre des Finances le 17 juillet dernier, à Yaoundé. Mais des sources dignes de foi admettent que Louis Paul Motaze a signé une convention de cautionnement au bénéfice de la société italienne, pour lui permettre de lever des fonds auprès des banques locales, afin d’accélérer et d’achever les travaux de ce complexe sportif. Ces mêmes sources affirment d’ailleurs que « les discussions sont très avancées entre les banques locales en ce sens ».

En visite de travail au Cameroun depuis le 23 juillet dernier, le patron de la multinationale a été reçu dans les services du Premier ministre. L’enjeu de la rencontre étant, selon des sources internes : « l’évaluation du niveau d’avancement des travaux et de l’exécution de la convention de financement pour l’accélération des constructions en perspective des compétitions que le Cameroun va abriter dès 2020 ». Sur ce sujet, au terme de l’échange avec le ministre des Finances, Makonnen Asmaron a indiqué que « nous sommes venus rassurés le ministre que le projet sera achevé à temps, notamment avant la fin de l’année 2019 ». En ce qui concerne l’évolution des travaux, le président du groupe italien a fait savoir que « nous avons récupéré le temps perdu et nous rassurons le peuple camerounais qu’il va avoir non seulement l’un des plus beaux stades en Afrique, mais probablement au monde »

Junior Matock (Défis Actuels)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here