Commerce intra-régional: Un forum national sur les atouts du libre-échange annoncé

La proposition a été faite au ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana par Antonio Pedro, le directeur du Bureau Afrique Centrale de la Commission Economique des Nations Unies.

0
865

La vulgarisation des atouts et opportunités qu’offre la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) préoccupe les autorités du Bureau Afrique Centrale de la Commission des Nations Unies. Le directeur de cette institution, Antonio Pedro, l’a signifié au ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, le 11 mars dernier. C’était à l’occasion d’une audience au cours de laquelle Antonio Pedro a annoncé « l’organisation d’un forum national qui, en cohérence avec le Plan Directeur d’Industrialisation du Cameroun, vise une meilleure compréhension de la Zlecaf et surtout, une appropriation par l’administration camerounaise ». Il a de ce fait souhaité une implication des différents acteurs, notamment le secteur privé, pour qu’ensemble, ils puissent relever le défi de la mise en place de la Zlecaf.

Il a par ailleurs rappelé que le Cameroun fait partie des premiers pays à ratifier l’accord de la Zlecaf. Sa présence chez le Mincommerce consistait donc à « s’assurer que l’accord de libre-échange continentale sera bénéfique pour lui ». Il a aussi martelé qu’avec les autorités camerounaises, « nous allons soutenir la stratégie mise en place par le Cameroun, notamment en ce qui concerne la promotion du commerce infrarégional ».

Antonio Pedro a par ailleurs fait savoir que 19 pays ont déjà ratifié cet accord, le dernier en date étant l’Egypte. Pour le directeur du Bureau Afrique Centrale de la Commission des Nations Unies, la ratification complète de l’accord de la Zlecaf devrait être achevée au mois de juillet 2019.
Par J.M

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here