Climat des affaires: les entreprises suisses ont investi 160 milliards au Cameroun

tel est le montant des ressources injectées dans l’économie camerounaise entre 2012 et 2017, dans les domaines tels que l’agroalimentaire, l’industrie pétrolière, maritime, les services et la santé.

0
290
Les entreprises suisses ont investi 160 milliards au Cameroun

En cinq ans, c’est-à-dire de 2012 à 2017, les entreprises suisses présentes au Cameroun ont investi plus de 160 milliards de francs CFA dans l’économie. Cette information a été révélée le 22 juillet dernier par le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, à l’occasion de l’ouverture du deuxième round des négociations sur la double imposition fiscale. Celui-ci a ajouté que les activités de ces sociétés couvrent des domaines aussi variés tels que l’agroalimentaire, la santé, l’industrie pétrolière, maritime et les services. On dénombre ainsi une dizaine d’entreprises de la République helvétique qui font des affaires au Cameroun. Notamment Panalpina, SGS, Swiss Clinique, Swiss Financial Communication, Numelec, ABB, Novartis, Syngeta, Chococam, Nestlé, SIC Cacao, Moulins d’Afrique et bien d’autres. Dans le domaine de l’agroalimentaire, les entreprises de la République helvétiques, se distinguent particulièrement. En ce qui concerne Nestlé Cameroun par exemple, elle avait annoncé en 2016 un plan d’investissement de 10 milliards de francs CFA en Afrique centrale. Elle a d’ailleurs entamé cette démarche en inaugurant le 12 avril 2018, une nouvelle usine de fabrication des produits laitiers dans la zone industrielle de Bonabéri, d’une capacité annuelle de 5 500 tonnes, pour un coût estimé à 2,7 milliards de francs CFA. D’après des sources internes à l’entreprise, le cube Maggi, l’un des produits phares de l’entreprise Suisse, représente à lui tout seul 90 % de la production de l’usine de Douala, grâce à laquelle Nestlé Cameroun réalise un chiffre d’affaires mensuel de 5 milliards de francs CFA dans la zone Cemac. Il y a lieu d’indiquer que la filiale camerounaise de cette entreprise a à sa tête un nouvel administrateur général depuis le 1er mars dernier, avec compétence en Afrique centrale, en la personne de Robert Helou. Ce dernier remplaçait à ce poste Thomas Caso appelé à occuper les mêmes fonctions en Côte d’ivoire.

Sic cacao : mastodonte des fèves de cacao

L’autre mastodonte de l’industrie Suisse au Cameroun, est la Société Industrielle Camerounaise des Cacaos (SIC Cacaos). Elle a broyé à elle seule 53 000 tonnes de fèves lors de la campagne 2017-2018. Et représente actuellement l’essentiel des capacités de première transformation du pays, estimées par Fitch Solutions à 56 000 tonnes. Ce qui rentre en droite ligne avec la déclaration faite par le patron de cette entreprise, Barry Callebaut, lors d’une visite au Cameroun en mai dernier. Ce dernier avait fait part de ses intentions accroître ses capacités au Cameroun. L’ambition étant, avait-il souligné, de demeurer le leader du marché camerounais dans le domaine.

Par Junior Matock ( Défis Actuels No 405)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here