Climat des affaires : des préoccupations persistent

0
564

Pour le patron du Gicam, « le relèvement escompté pour 2018 pourrait sérieusement être remis en cause si le climat d’insécurité perdure, notamment dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest où la baisse du niveau d’activité des entreprises a atteint 5 % pour certains établissements bancaires et va à près de 50 % pour des entreprises de distribution », apprend-on. Ce fut donc le lieu pour lui d’évoquer trois questions considérées comme essentielles de la vie des entreprises. D’abord la fiscalité. Sur ce sujet, Célestin Tawamba a réaffirmé les options du paradigme nouveau proposé au ministre des Finances : la prise en compte de manière équitable des intérêts des PME comme des grandes entreprises et tous secteurs confondus, l’élargissement de l’assiette fiscale, la baisse de la pression fiscale exercée sur les entreprises formelles, et in fine l’augmentation des recettes fiscales.

La deuxième question qui semble également préoccuper le président du mouvement patronal camerounais concerne la dette intérieure et le financement des PME pour lesquels Célestin Tawamba appelle les pouvoirs publics à une plus grande transparence autour du processus de remboursement, l’instauration d’un budget mensuel minimum permettant de liquider cette dette dans un horizon raisonnable ou, à défaut, la titrisation de la dette ou des possibilités de compensation avec la dette fiscale. Enfin, il y a le dialogue public/privé : « le président du Gicam a indiqué que son amélioration passera par une réforme des conditions de dialogue et notamment du CBF qui en constitue la principale plateforme actuellement ». De plus, « des efforts sont également attendus des entreprises qui ont été appelées à contribuer à l’amélioration de la force et de la pertinence de la voix du secteur privé en s’organisant en syndicats professionnels ou en filières et en adoptant des pratiques citoyennes et plus éthiques ».

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here