Championnats de vacances : Orange Cameroun engage le jeu

La cérémonie de remise de dons a eu lieu ce 26 juin à Yaoundé.

0
760

Au moment où les vacances scolaires prennent leur vitesse de croisière, Orange Cameroun a lancé Orange foot vacances. Ce concept d’accompagnement des championnats de football de vacances sur l’étendue du territoire. Au cours d’une cérémonie organisée ce 26 juin 2018 à l’hôtel Hilton de Yaoundé, le premier opérateur de téléphonie mobile a procédé à la remise des équipements aux bénéficiaires de l’édition 2018. De façon symbolique, trois promoteurs de championnats de vacances ont reçu le « paquet minimum » d’Orange foot. « Orange Cameroun s’est engagé à développer le football au Cameroun. C’est une longue histoire qui dure depuis une vingtaine d’années. D’abord avec Les Lions indomptables. Ce que nous avons toujours fait. Malgré la mauvaise santé qu’a traversée le football camerounais, Orange est resté fidèle à ses engagements. Puis Orange s’est étendue à l’ensemble des sélections nationales, sans oublier le football à la base et le football de proximité», a justifié Frédéric Debord, le directeur général d’Orange Cameroun. Soulignant que « Orange football vacances c’est une histoire qui dure 15 ans déjà».

“Ça fait une plus-value”

Pas mieux qu’un habitué du coup de cœur d’Orange pour en dire plus : « Auparavant on jouait à Eleveur avec des ténues multicolores ; depuis cinq ans que Orange nous accompagne, Orange habille toutes les équipes. Ça fait une plus-value, le stade est bien habillé, aux couleurs d’Orange, avec des flyers partout, des supporters qui sont habillés, ça fait un branding considérable », témoigne Brice Ngondi Balla, promoteur de la Super Coupe Balla Augustin Balla, encore appelée Ndamba Ossou. « ça fait que chacun mette du sien pour pouvoir aller plus loin et pour remporter le million qui est en jeu », agrémente le promoteur de ce championnat organisé au quartier Mvog Ebanda/Eleveur. Lui qui détient le titre de Championship, réservé aux meilleurs des différents championnats.

Le geste d’Orange est salué à sa juste valeur par le porte-parole des bénéficiaires : « Nous croyions que c’était pour les grandes villes, mais l’an dernier, une vingtaine de véhicules d’Orange se sont déplacés sur Lobo ; les grands-mères et des grands-pères sont venus au stade », témoigne Bertin Onguene, organisateur du championnat de vacances Orange de cette commune de la Lékié. Alors « nous disons un grand merci à Orange Cameroun pour les merveilles, pour ce qu’il fait pour la jeunesse », salue-t-il. Anne Marthe Mvotto chante la même chanson : « Le Festi foot de Beben, à Atok, et un championnat de brousse, comme je dis souvent. Il regroupe 25 villages et a tenu compte du genre ; et je remercie Orange qui nous accompagne dans ce projet », reprend cette journaliste passionnée de football.

Le rêve d’Orange est de «contribuer à faire de nouveaux Eto’o à travers les championnats de vacances », espère le patron d’Orange. A cet effet, il faut creuser jusque dans les coins reculés du pays. Du coup, Anne Marthe Mvotto « invite Orange à venir à Beben rehausser davantage l’éclat du Festi foot Beben », comme à Lobo. « Les jeunes qui y jouent n’ont pas toujours la chance d’être vus », argumente-t-elle. Prêchant à des convertis.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here