CAN 2022 : Hôtels, aéroports : le Cameroun presque prêt

0
277

A Garoua, seul le futur hôtel La Benoué est encore en chantier.

Ces dernières années, le Cameroun a accueilli de nombreux grands évènements : la CAN de football féminin 2016, le Championnat d’Afrique de volley-ball féminin 2017, le Forum International sur l’Economie Numérique (2017), le Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cemac (2019) etc. Dans deux ans encore, le pays des Lions Indomptables accueille la CAN de football masculin. Initialement prévue en janvier – février 2021, la compétition a été reportée en 2022. Le calendrier de cette grand-messe du football continental a été modifié mardi dernier par le Comité Exécutif de la CAF, en raison de la pandémie du coronavirus. Une rallonge pour le pays organisateur qui peut d’ores et déjà se vanter de disposer des atouts nécessaires pour accueillir et séduire les futures délégations de la CAF, des sélections nationales et leurs supporters.

Aéroports : Accès facile dans toutes les villes hôtes

Il est facile d’entrer au Cameroun par voie aérienne. Le pays dispose d’aéroports internationaux dans les principales villes hôtes de la compétition notamment à Douala et Yaoundé. « Que ce soit à Yaoundé, Douala, Bafoussam et Garoua, nos infrastructures d’accueil aérien sont parées et elles répondent aux normes internationales. D’ailleurs elles ont été homologuées par la CAF dans le cadre des préparatifs de la CAN féminine de 2016. A ce niveau, on est prêt », indique un fonctionnaire du ministère camerounais des Transports. Dans la perspective de cette CAN, les principaux aéroports notamment ceux des deux capitales ont été totalement rénovés par les autorités aéroportuaires du pays. Ainsi donc, conformément au cahier des charges de la Confédération Africaine de Football, le pays de Samuel Eto’o est prêt à offrir le confort qui sied aux délégations officielles et au flux humain attendu pendant la période du tournoi.

Une capacité hôtelière dense

Suivant le nouveau cahier de charges de l’organisation de la CAN, le Cameroun doit mette à la disposition de la CAF, une liste d’hôtels six mois avant le premier match de la compétition. L’institution que dirige le Malgache Ahmad Ahmad a sollicité des hôtels 4 étoiles tout au moins. Et ce n’est pas ce qu’il manque le plus dans les villes hôtes qui disposent d’une capacité hôtelière dense et variée. En termes d’infrastructures en effet, outre la capitale politique Yaoundé où sont implantés les principaux hôtels 5 étoiles du pays, toutes les villes disposent d’hôtels 4 étoiles, aux normes. Enfin, en attendant la ville de Garoua où le futur hôtel La Bénoué dont les travaux ont été confié à l’entreprise camerounaise Prime Potomac, sont encore en chantier.

Un patrimoine naturel attractif

La variété des régions et paysages, la richesse du patrimoine naturel et culturel, font du Cameroun un pays attractif. Logé au fond du golfe de Guinée, au point de rencontre entre l’Afrique occidentale et centrale, le pays possède une variété de reliefs, de climats, de paysages, d’espèces animales et végétales, présentée comme unique sur le continent. Un véritable concentré qui lui vaut d’être appelé « Afrique en miniature ». Dans un triangle de 475 442 kilomètres carrés, les délégations officielles et autres touristes attendus à la CAN auront le choix entre les parcs nationaux, les réserves de faune, les zones cynégétiques, les jardins zoologiques, la mosaïque d’ethnies, etc.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.