Can 2021 : La Fédération algérienne de football calme le jeu

Le secrétaire général de Mouhamed Saad, dément la volonté de son pays de reprendre l’organisation du tournoi.

0
374

Au sortir d’un week-end marquée par une nouvelle polémique sur l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2021, le secrétaire général de la Fédération algérienne de football (Faf) a tenté de « recadrer le débat et calmer un peu les esprits». Joint au téléphone par le poste national de la Cameroon radio television (Crtv), Mohamed Saâd déclare avoir « été surpris d’apprendre que les propos du ministre des Sports algérien ont fait débat au Cameroun, par rapport à l’organisation de la CAN 2021». Le patron de l’administration de la Faf est formel : « je peux vous rassurer par rapport à ça que les propos de notre ministre des Sports ont été totalement déformés ». Et de préciser que « la question était simple : si l’Algérie a les capacités d’organiser une coupe d’Afrique des nations ». Alors « pour le ministre et pour tous les responsables algériens, la réponse est Oui ; mais pas pour prendre la place du Cameroun », essaie-t-il de recadrer.
Mouhamed Saad déclare que « l’Algérie qui vient d’être sacrée championne d’Afrique souhaiterait jouer 2021 au Cameroun, un pays frère qui nous a porté chance ». Mieux, « l’Algérie souhaiterait encore gagner une Coupe d’Afrique, surtout si elle ne rencontre pas sur son chemin le Cameroun qui est difficile à manier chez lui ». Du coup, « pas de raisons particulières d’encourager la polémique ». L’homme va plus loin : « On soutient le Cameroun à fonds pour l’organisation de la Can 2021 et on souhaiterait à l’avenir organiser nous aussi une Can ».

Mais ce que l’homme ne dit pas, ou la question que la radio nationale camerounaise n’aurait pas posée, est celle de savoir si l’Algérie a été saisie par la Confédération africaine de football (Caf) à ce sujet. Aussi, l’auteur des propos “déformés” lui-même n’a pas encore jugé utile de recadrer ses propos. Ce qui peut laisser croire que l’Algérie joue le même jeu que le Maroc avait engagé pour la Can 2019. Certes le Maroc n’a pas organisé la dernière édition initialement confiée au Cameroun, mais finalement la volonté du président de la Caf de retirer l’organisation au Cameroun a été satisfaite, et le Maroc qui avait promis son accompagnement au Cameroun dans le cadre de cette organisation, ne s’est pas posé en défenseur de la cause camerounaise.

C’est le site internet dzfoot.com qui a « éventré » le complot qui serait en train d’être ourdi contre le Cameroun. En rapportant les déclarations de Raouf Bernaoui, le ministre algérien des sports qui dit qu’«il a été demandé à l’Algérie de se préparer en cas de retrait de la CAN 2021 au Cameroun. Nous espérons qu’elle se fasse là-bas ». Annonçant même que « Les autorités publiques ont donné un accord à la Fédération algérienne de football pour se présenter au cas où le Cameroun n’y arriverait pas », indique le ministre algérien. Mais déjà, « nous avons les moyens pour l’organisation de la Coupe d’Afrique, il y a des stades prêts. Nous avons vu en Egypte ; ils ont remis à niveau leurs stades en seulement six mois ». Les prochains mois en diront davantage sur cette affaire.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here