Can 2019 : Fin de parcours pour les Lions indomptables

Les champions d’Afrique ont été éliminés en 8èmes de finale par le Nigeria.

0
343
Le Cameroun aura mal géré son avantage de buts

Le rêve n’est plus permis. Le Cameroun ne poursuivra pas la course pour le trophée de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019. Le champion en titre vient de se faire éliminer par les Super Eagles (3-2) à Alexandrie. Buts inscrits côté nigérian par Odion Ighalo qui a doublé la mise, avant que Alex Iwobi ne complète le compteur. Le Cameroun, lui, a trouvé le chemin des filets par l’entremise de Stéphane Bahoken (41’) et Clinton Njie (44’).

Et ce n’est pas faute d’avoir essayé que les Lions indomptables sont tombés face à leur voisin-ennemi. Si le Nigeria ouvre la marque dès la 19ème minute, le Cameroun ne baisse pas la garde, travaille et rétablit l’équilibre sur une passe de Choupo-Moting qui sert Bassogog ramené sur le flanc gauche ; lequel réussit un centre qui finit dans le plat du pied de l’avant-centre camerounais. Les Lions indomptables viennent de se réveiller. Le Nigeria résiste à une crinière dressée des Lions. Jusqu’à ce que Clinton Njie, héritant d’une déviation de la tête de Bahoken, se débarrasse de l’arrière-gauche nigérian et trompe le portier Daniel Akpeyi sur son premier poteau. Mais l’expédition punitive s’arrête nette, alors que le Cameroun maintient la pression.

Statistiques Nigeria-Cameroun-Can 2019

A la reprise, le Nigeria essaie de casser le rythme. Le Cameroun résiste, jusqu’à la 66ème lorsque Iwobi trompe un André Onana qui reste scotché dans ses buts (3-2). La messe est dite. Le Cameroun ne l’imagine pas encore. Les sorties de Mandjeck (remplacé par Zambo Anguissa, 62’), et de Clinton Njie (remplacé par Karl Toko, 70’) ne changent rien. Le Nigeria ferme son jeu et se concentre dans sa demi-aire de jeu. La sortie d’Odion Ighalo (remplacé par Ebere Onuachu, 85’) ne profite pas au Cameroun, malgré l’entrée de Jacques Zoua en lieu et place de Kunde Malong (87’). Le Nigeria tient bon. Jusqu’au coup de sifflet final.

Les champions en titre ne rééditeront pas l’exploit surprise de Gabon 2017. Leur parcours s’arrête au second tour, après les Lions de l’Atlas la veille, éliminés par des Écureuils béninois qui ont attendus la séance des tirs aux buts pour assommer le super favori. Le Sénégal, lui, a neutralisé l’Ouganda, et affrontera le Bénin en quarts.

Sur le même sujet

Les Lions indomptables: des raisons de s’inquiéter

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here