Camair-co : Louis Georges Njipendi calme le jeu

Le patron de la compagnie nationale a rapporté ses décisions de nominations querellées.

0
469
Louis-Georges-Njipendi-Kouotou

Par une décision prise ce 29 août 2019, Louis Georges Njipendi Kuotu, rapporte les décisions qu’il a prises les 19 et 20 août dernier. Lesquelles nommaient et désignaient à titre intérimaire certains responsables au sein de la compagnie aérienne nationale. Ainsi, la vie redevient normale ; la compagnie continuant à surfer sur les vagues que le nouveau directeur général a trouvées à son arrivée fin mai dernier.

Par cette autre décision, le successeur d’Ernest Dikoum calme le jeu et adoucit la tempête qui secouait la maison Camair-co depuis sa décision unilatérale de redéployer le personnel au sein de la compagnie. Décision que le ministre des Transports, tutelle technique de la Camair-co et président du Conseil d’administration de la structure, avait contestées. Dans une lettre servie à son subalterne, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe avait reproché à ce dernier d’avoir outrepassé son autorité en prenant des décisions sans consulter la hiérarchie. Au moment où le conseil d’administration attendait un audit de la compagnie. Audit tant financier que matériel et sur le plan des ressources humaines, qui devrait commander tout engagement de la compagnie dans un sens prospectif. Après avoir essayé de résister, Louis Georges Njipendi s’est rebiffé.

Une session du conseil d’administration est programmée pour le 5 septembre, à l’effet de tabler sur les questions prioritaires concernant la relance de Camair-co. A cette occasion, les divergences entre le directeur général et le président du conseil d’administration devraient être réglées.

Sur le même sujet:

Camair-co: le réveil des vieux démons

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here