Budget 2019: Philemon Yang présente les axes prioritaires

Face aux députés le 21 novembre dernier, le Premier ministre a évoqué entre autres le renforcement de l’économie numérique, le parachèvement des différentes infrastructures de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, le renforcement de la discipline budgétaire et la mise en œuvre optimale du Plan triennal « Spécial Jeunes ».

0
189
Philemon Yang présente les axes prioritaires.

Le Premier ministre, chef du gouvernement, Philémon Yang, n’est pas allé par quatre chemins le 21 novembre dernier, lors de la présentation du Programme Economique et Financier, Social et Culturel du gouvernement, comptant pour l’année 2019. Ainsi a-t-il fait savoir que les priorités du gouvernement vont porter sur : « le renforcement de l’économie numérique, l’optimisation des préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, la préparation des élections législatives et municipales, la mise en œuvre du Plan d’Urgence Triennal pour l’accélération de la croissance économique ». Philemon Yang a également indiqué que le gouvernement entend mettre un accent particulier sur « la décentralisation, en mettant plus de ressources à la disposition des Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD) ». Aussi, a-t-il mentionné « la poursuite de divers grands projets d’infrastructures, la relance de la croissance, mais également la poursuite de la mise en œuvre de l’Accord de Partenariat Economique conclu avec l’Union Européenne et la mise en œuvre du Programme Economique et Financier ». En ce qui concerne le programme signé avec le FMI, le chef du gouvernement a précisé que « nous allons veiller au respect de la mise en œuvre des réformes structurelles prévues dans le cadre du Programme économique et financier signé au mois de juin 2017 avec le FMI, appuyé par la Facilité Elargie de Crédit ». En matière de finances publiques, a expliqué le Premier ministre, « nous allons renforcer la discipline budgétaire, afin de rationaliser les dépenses publiques. Il sera également question d’améliorer la qualité des recettes, à travers leur sécurisation et l’identification du maximum de niches de recettes potentielles ». En ce qui concerne les jeunes, ils ne devraient pas se sentir léser. Car, selon Philémon Yang, le gouvernement entend poursuivre avec la mise en œuvre du Plan Triennal Spécial Jeunes. Il a à cet effet martelé qu’il sera question en 2019, de se « focaliser sur les difficultés que rencontrent les jeunes en matière d’insertion socioéconomique ».

Comment l’Etat compte mobiliser et gérer les 4 850,5 milliards sollicités

En matière de recettes, le chef du gouvernement a souligné que l’Etat compte mobiliser des ressources pétrolières à hauteur de 3 079,5 milliards de francs CFA, les recettes non pétrolières et de gaz à hauteur de 450 milliards de francs CFA. Dans la même perspective, les prêts projets seront mis à contribution pour plus de 500 milliards de francs CFA, tout comme des émissions de titres publics d’un montant de 260 milliards de francs CFA. Les engagements bancaires ne sont pas en reste. 65 milliards de francs CFA vont être mobilisés, ainsi que des appuis budgétaires des partenaires au développement pour un montant de 329 milliards de francs CFA et des dons d’une enveloppe de 79 milliards de francs CFA. En outre, en matière de dépense, le Premier ministre a expliqué que les 4 850,5 milliards de francs CFA, se répartissent ainsi qu’il suit : dépenses courantes évaluées à 2 465,5 milliards de francs CFA ; les dépenses en capital prévues pour 1 327,6 milliards de francs CFA. Le service de la dette publique culminera à 1057,4 milliards de francs CFA.

Par Junior Matock (Défis Actuels)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here