BIP 2020: le Minepat traque les projets mal exécutés

Les responsables de la Brigade de Contrôles de ce département ministériel sillonnent les dix régions du pays, à l’effet de contrôler les réalisations physiques des programmes et projets d’investissement public.

0
72
Le Minepat traque les projets mal exécutés

Le phénomène commençait à inquiéter à la fois l’opinion publique que les autorités gouvernementales : la recrudescence des projets d’investissement public abandonnés et/ou non conformes aux clauses techniques des contrats. Et ce, en raison des malfaçons constatées, notamment les dégradations qui surviennent régulièrement sur certaines infrastructures. Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), veut y mettre un terme. Et c’est d’ailleurs pour cette raison que, depuis le 20 juin dernier, des responsables de la Brigade de Contrôle sillonnent les dix régions du Cameroun. A l’effet de contrôler les réalisations physiques des programmes et projets d’investissement public. L’objectif général de ces descentes sur le terrain est de « contribuer à l’optimisation de l’investissement public au titre du Budget de l’Etat pour l’exercice 2020 ». De manière spécifique, informe-t-on du côté du Minepat, il est question de « mettre en place un système de veille et d’alerte du contrôle de l’investissement public, élargir le champ d’action du contrôle en passant d’un échantillonnage annuel à un échantillonnage mensuel, réduire significativement le nombre de projets non ou mal exécutés et les projets abandonnés, assurer la remontée des informations sur l’exécution des projets chaque mois, notamment leur état d’exécution ». A la question de savoir quelles sont les différentes étapes qui vont meubler ces descentes sur le terrain, des cadres du Minepat arguent que « les missions seront effectuées chaque mois suivant trois phases, à savoir la phase préparatoire, la visite des sites d’exécution des projets et la production des rapports ». Dans le détail, ces cadres expliquent que la phase préparatoire consistera à la sélection des projets à contrôler, et à la collecte des liasses de dépenses relatives aux dits projets, et que la sélection des projets tiendra compte du journal des programmations des marchés. Au cours de la visite des sites, les équipes relèveront l’état d’exécution des projets. Une fois de retour du terrain les dix équipes produiront des rapports qui seront consolider dans un document consolidé. Il convient de rappeler que l’exécution du BIP 2020 s’inscrit dans un contexte de parachèvement du Programme Economique et Financier conclu en juin 2017 avec le Fonds Monétaire International (FMI), toutes choses conduisant à des contraintes budgétaires traduites par la baisse du BIP de 1,2 % entre 2019 et 2020. Aussi, informe-t-on du côté du Minepat, du fait de cette contrainte budgétaire et dans l’optique de maintenir l’effet vertueux induit par les investissements publics sur la croissance, il est impératif pour l’Etat de s’assurer que les projets inscrits au BIP s’exécutent dans le strict respect des principes budgétaires et des exigences de qualité. Le contrôle en cours prend en compte les exercices 2018, 2019 et 2020.

Par Junior Matock ( Défis Actuels 492)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.