Benoït Ndong Soumhet : un homme tout-terrain

0
979
A l'ombre, près du roi

Au sein du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (Rdpc), il traine la réputation d’homme de terrain. Il a d’ailleurs assuré la coordination des activités du Rdpc en France, en Allemagne, au Pays Bas, en Espagne, en Italie, en Belgique, en Suisse et au Vatican, lors de la dernière campagne présidentielle. Et ce n’est pas un fait du hasard, Benoît Ndong Soumhet est par ailleurs conseiller du secrétaire général du Comité central du Rdpc. Il est chargé de la commission spéciale de coordination de la campagne et de la formation politique à l’étranger.

Au sein du gouvernement, on le décrit comme un homme tout terrain. Cette assertion vient de se confirmer à l’occasion de sa nomination au poste de ministre chargé de mission à la présidence de la République, lors du réaménagement ministériel du 4 janvier 2018. A cette nouvelle fonction, il est appelé à effectuer tous les travaux et missions qui lui seront confiés par le président de la République. Autant dire qu’il est un habitué à ce type de responsabilité. Il était depuis le 9 décembre 2011, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education de base. Avant d’être porté à cette haute charge, il était directeur général de l’Ecole nationale d’administration et de la magistrature (Enam). Institution de formation dans laquelle il a inculqué aux étudiants la notion de « probité morale ».

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here