Bamenda : 78 otages libérés

0
1643
Premier repas des otages libérés

Fin de souffrances pour 78 des 82 otages de la Progressive secondary school (Pss) kidnappés le 5 novembre. Après deux jours de captivités. Ces derniers « ont été retrouvés au petit matin à Bafut, abandonnés par leurs ravisseurs », renseigne le colonel Didier Badjeck, chef de la division de la communication du ministère de la Défense (Mindef). Indiquant que « Depuis hier, les terroristes ont été localisés sur renseignement et écoute des conversations téléphoniques ; les forces de défense et de sécurité avaient grosso modo circonscrit la zone de recherche». Ajoutant que, «après plusieurs reconnaissances engageant de gros moyens de gros moyens de surveillance notamment aériens, la zone de probabilité de la cachette s’est précisée sur la Presbyterian(s school de Bafut ». C’est donc, coincés, que les preneurs d’otages se seraient vus contraints de lâcher prise. En revanche, le responsable de la communication de l’armée souligne que « l’assaut a été proscrit pour ne pas faire courir de risque aux otages ».

Des images transmises par le Mindef montrent des élèves prenant un repas, après des examens médicaux. Manquent encore à l’appel, le principal, une enseignante et deux élèves, mentionne-t-on. On apprend que les derniers otages continuent d’être recherchés, dans les mêmes conditions que les premiers libérés. Pendant ce temps, la polémique sur l’auteur de l’enlèvement continue son chemin. Gouvernement et sécessionnistes se rejettent la responsabilité.

Sur le même sujet: 82 personnes enlevés à Bamenda 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here