Bafoussam: L’Ouest dit non à la délinquance politique

Malgré les appels au boycott lancés par certains camerounais de la diaspora, les populations de l’Ouest ont répondu présents à l’appel de leur parti.

0
456
Tribune d'honneur

Jusqu’à samedi matin, l’ont craignait encore que le giga meeting organisé à l’Ouest à l’initiative d’Ibrahim Mbombo Njoya, délégué permanent du comité central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (Rdpc), pour la région de l’Ouest, n’ait pas lieu. Mais par « la force de l’expérience » la rencontre s’est ténue et a connu un grand succès. « A part la forte pluie accompagnée de l’orage qui s’est abattue aux environs de 10 heures, ce meeting a été une réussite. La quasi-totalité des chefs supérieurs de l’Ouest ont fait le déplacement, et les populations aussi ont répondu massivement à l’appel des élites régionales », témoigne un confrère qui a fait le déplacement pour Bafoussam. Dans la déclaration de Bafoussam signée par toutes les élites du Rassemblement démocratique du Peuple Camerounais (Rdpc) de la région de l’Ouest, elles ont affirmé que « la Brigade Anti-sardinards(BAS), dans sa composition n’est ni significative, ni représentative des valeurs, traditions et croyances de la région de l’Ouest. » Les alliés de Paul Biya ont estimé que, « la mise en scène faite par la BAS en Suisse est honteuse et anti-républicaine. » Ils ont réaffirmé avec force que leur région est « solidement derrière le président Paul Biya qui représente les institutions et la souveraineté internationale du Cameroun. » Revenant sur les marches initiées par le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) pour dire non au « prétendu hold-up électoral », elles ont confirmé que, Paul Biya a remporté les élections du 7 octobre dernier. Et dans la région de l’Ouest, il a obtenu son 3e plus grand score de tout le pays. Les soutiens du Rdpc à l’Ouest ont appelé les fils et filles de l’Ouest en particulier et les Camerounais en général de s’éloigner de la BAS, qu’ils ont qualifié de « mouvement extrémiste dirigé par Maurice Kamto » Ils ont ensuite condamné tous les « discours haineux, les tendances tribalistes et les appels au génocide qui viennent de la diaspora. » Le Sultan Ibrahim Mbombo Njoya, dans son discours est revenu sur l’importance de la paix dans un pays. Il a invité « la jeunesse à rester vigilante et à s’abstenir de toute initiative de nature à menacer la paix et le vivre-ensemble si chers à notre pays. » Pour le délégué permanent du comité central du Rdpc de la Région de l’Ouest, « le linge sale se lave en famille. Les rues d’Europe, d’Amérique et de Navarre ne sont pas appropriées pour exposer nos querelles intestines. »
Joseph Essama

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here