Axe Olama-Kribi : de nouveaux financements bientôt disponibles

0
111

Un coup de pouce vient d’être donné aux travaux de l’axe Olama-Kribi, tronçon Bigambo Grand Zambi. En effet, le président de la République, Paul Biya, a signé le 24 juin dernier un décret portant ratification de l’accord de prêt de plus de 7 milliards de francs CFA, pour le financement partiel du projet de construction de la route Olama-Kribi, tronçon Grand Zambi. L’accord de prêt y relatif avait été signé le 18 décembre 2019, entre l’Etat du Cameroun et le Fonds d’Abu d’Habi pour le Développement (FADD). Long de 106 km, la route Bigambo-Grand Zambi est un segment du corridor Olama-Kribi. D’après des sources officielles, le coût total des travaux est estimé à 83,5 millions de dollars, soit plus de 48 milliards de francs CFA, donc 75 millions de dollars proviendront des financements extérieurs ( 43, 853 milliards) et 8,5 millions de dollars ( environ 5 milliards ) de l’Etat du Cameroun. Ces mêmes sources soutiennent d’ailleurs que la fin des travaux est prévue pour juillet 2021. Aussi ajoutent-elles que une fois opérationnelle, cette route va permettre une exploitation efficiente du Port Autonome de Kribi, situé dans la région du Sud-Cameroun. Il convient de souligner que l’accord de prêt ratifié avec la Fadd n’est pas l’unique accord signé dans le cadre de ce projet. Le 13 janvier 2020, le Cameroun a également conclu un autre accord de prêt d’un montant de 17 millions de dollars, environ 10 milliards de francs CFA avec le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (Fkdea) pour le financement de cette route. Des sources au Mintp soutiennent d’ailleurs que les sections en amont et en aval de cette route (Olama-Bingambo et Grand ZambiKribi) ont déjà des financements d’autres Partenaires Techniques et Financiers du Cameroun, notamment la Banque Islamique de Développement (BID) et de la Banque Africaine de Développement (BAD). En ce qui concerne le tandem Etat du Cameroun BID, les deux entités ont mis sur la table la somme de 87,7 milliards de francs CFA. Au mois d’avril dernier, l’évolution des travaux était de 10,5 % pour une consommation des délais de 35,23 %. Les travaux exécutés par l’entreprise Sogea Satom. Autre détail important, cet axe « vise à contribuer au désenclavement des régions du Centre et du Sud du pays, riches en bois et produits agricoles. Par ailleurs, il va également contribuer à assurer les liaisons entre les zones de production et de commercialisation et faciliter le trafic routier de transit vers le Tchad et Guinée équatoriale », avait déclaré en janvier dernier, Nedhal Alolayan, directeur adjoint du Fonds koweïtien de développement économique. En ce qui concerne le Fonds koweïtien, organisme de coopération bilatérale du Koweït, il n’est pas à sa première réalisation au Cameroun. En plus de la route Olama-Kribi, il a un portefeuille constitué de trois projets estimés à environ 20 milliards de francs CFA parmi lesquels la construction la route Sangélima-Djoum.

Par Junior Matock ( Défis Actuels 492)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.