Assemblée nationale : Cavaye Yeguie réélu

0
323
Cavaye Djibril a retrouvé son écharpe tricolore ce 16 2020

Les législatures se suivent et se ressemblent à l’Assemblée nationale du Cameroun. Cavaye Yeguie Djibril vient d’être réélu à la tête de la Chambre basse du Parlement. Au terme du vote pour le renouvellement de l’exécutif de l’instance, le député du Mayo Sava qui concourrait seul, a récolté 147 voix pour et 15 bulletins nuls. Suffisant pur être reconduit à son poste pour la nouvelle année législative. Alors que la santé de l’homme est de plus en plus chancelante depuis bientôt deux années.

Paul Biya dont seul le choix compte dans les deux Chambres du parlement, n’a donc émis aucun signal de changement vers la transition générationnelle qu’il a annoncée lui-même le 10 février 2021 dans son adresse à la jeunesse. En saluant l’engagement des jeunes dans les derniers scrutins organisés au pays, pour le renouvellement de l’Assemblée nationale et les conseils municipaux. Certains y avaient vu un message pour un début de transition dans un régime où les dirigeants principaux n’ont pas changé depuis plus de 60 ans pour la majorité.

Un régime de grabataires

En commençant par Paul Biya lui-même. Agé de 88 ans, le président de la République est engagé dans les hautes affaires depuis 1962, année de son retour au pays après ses études en France. Après un court séjour au ministère de l’éducation nationale, le diplômé en sciences politiques a pris la direction du Premier ministère, avant de rejoindre le Cabinet civil qui sera un pont pour le plus prestigieux des postes de responsabilité au pays qu’il occupe depuis 1982.

La seconde personnalité de la république, Marcel Niat Njifenji, ancien directeur général de la Société national d’électricité du Cameroun (Sonel) et ancien vice-premier ministre, est âgé de 87 ans et cumule une ancienneté similaire dans les hautes sphères de la République. Juste un peu plus ancien que la 3ème personnalité de la République : Cavaye Yeguie Djibril. 2lu pour la première fois député en 1974, l’originaire de Tokombéré est un maître d’éducation physique très tôt piqué par le virus de la politique. Agé aujourd’hui de 81 ans, c’est certainement le plus vieux député du monde, à la tête de l’Assemblée nationale depuis 1992. La 4ème personnalité de la République, Ayang Luc, est le président du Conseil économique et social. Ce natif de la région du Nord est un des derniers mohicans de l’institution qu’il dirige. Nombre de ses collaborateurs sont aujourd’hui décédés, et ne sont pas remplacés.

Alors que le pays sombre vers un avenir incertain du fait d’une instabilité sociale, politique et sécuritaire, Paul Biya continue d’entretenir la gérontocratie avec des grabataires à la tête des plus hautes institutions de la République. La transition générationnelle annoncée par l’Homme-lion n’est pas pour bientôt. Du moins pas tant que son clan d’âge est vivant.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.