André Onana : l’indispensable gardien de la tanière des Lions

Le jeune portier de l’Ajax d’Amsterdam est l’un des atouts majeurs de la sélection nationale de football du Cameroun, lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

0
443

Il y a certes son cousin Fabrice Ondoa qui a dompté les meilleurs attaquants du continent lors de l’édition de 2017 au Gabon, et le très expérimenté Idriss Carlos Kameni, médaillé d’or aux Jeux Olympiques des Sidney 2000. Mais le numéro un ce sera lui. A 22 ans, André Onana aura la lourde responsabilité de garder les buts de la sélection nationale de football du Cameroun, à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui débute le 21 juin en Egypte. Après deux longues années d’attente, le rêve est enfin permis pour celui qui figure parmi les têtes d’affiche ce tournoi. En prélude à la CAN gabonaise de 2017 en effet, le jeune portier formé à la Fondation Samuel Eto’o à Douala, la capitale économique du Cameroun avait été contraint par les dirigeants de l’Ajax, de faire le choix : rejoindre la sélection de son pays et devenir un éternel remplaçant en club ou décliné la convocation en équipe nationale et saisir sa chance dans la cage du club champion des Pays-Bas. Onana a privilégié sa carrière professionnelle en choisissant son club. Tout de suite, il est passé de la réserve à l’équipe première. Et à peine a-t-il été titularisé pour la première fois en championnat qu’il a séduit. C’était le 20 août 2016, lors de la réception de Willem II. Malgré la défaite (1-2), le gardien camerounais (20 ans à l’époque) a fait un match exceptionnel. Depuis, son entraîneur a fait de lui le gardien N°1 des Ajacides. Et pendant que ses compatriotes domptaient l’Afrique à Libreville et Franceville, lui, domptait le monde du football européen.

Un des espoirs les plus prometteurs

En à peine deux ans, le produit de la Masia, le centre de formation du Fc Barcelone est devenu l’un des espoirs africains les plus prometteurs. Grâce à ses superbes performances en championnat, mais aussi en Ligue des champions. Cette saison, il a tenu tête au Real Madrid de Modric et à la Juventus de Cristiano Ronaldo avant de céder en demi-finale de la C1 devant Tottenham. Au Cameroun, nombre de commentateurs sportifs sont unanimes : Onana est le meilleur gardien africain du moment et sera l’un des atouts les plus précieux des Lions Indomptables à la CAN. C’est que, le Cameroun n’a jamais vraiment eu des difficultés à trouver une perle pour garder ses buts. Il y a eu Thomas Nkono, Jacques Songo’o, Joseph Antoine Bell, Alioum Boukar, Fabrice Ondoa et aujourd’hui, c’est à son tour de briller. Tous les regards seront tournés vers le joueur qui a dû mener plusieurs combats pour en arriver là. S’il lui a fallu du temps pour vaincre les réticences de son père, guère emballé à l’idée de voir son fils devenir footballeur, le natif de Nkol Ngok (région du Centre) aura en Egypte, une nouvelle occasion de rendre fiers sa famille et son pays.

Par Arthur Wandji, envoyé spécial au Caire

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here