Agroindustrie: la stratégie du gouvernement pour redresser la filière coton

Les cinq grands axes prioritaires qui seront bientôt mis en œuvre portent entre autres, sur l’accroissement durable de la production du coton graine couplé à une amélioration de sa rentabilité.

0
825
La stratégie du gouvernement pour redresser la filière coton

La filière coton va bientôt filer du bon coton. Les cinq grands axes sur lesquels repose la stratégie du gouvernement en la matière ont été récemment décliné à Garoua par le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural (Minader), Henri Eyebe Ayissi. Ainsi, selon le Minader il s’agit : « l’accroissement durable de la production du coton graine couplé à une amélioration de sa rentabilité, l’amélioration de la compétitivité de la filière, et ce, grâce aux gains de productivité, la promotion et l’accompagnement de la commercialisation du coton camerounais dans l’espace national et sous-régional, et, enfin, le rétablissement de la confiance avec les partenaires que sont les bailleurs de fonds internationaux et les pouvoirs publics. » De source proche du dossier au Minader, on explique qu’il est question « d’améliorer les moyens opérationnels de la Société de Développement du Coton », entreprise spécialisée dans la production et la commercialisation du coton. De source interne à cette entreprise, la remise de 2250 tonnes d’engrais à la Sodecoton, il y a quelques jours, par Henri Eyebe Ayissi, est également à inscrire dans le registre des actions entreprises pour permettre à cette société de reprendre un peu d’oxygène. D’ailleurs argue-t-on au sein de la Sodecoton, « la mise en place d’un fonds de roulement engrais de trois milliards de francs CFA est aussi à intégrer dans la pléthore de mesures prises ». Il convient par ailleurs de noter que dans le cadre du plan de redressement, l’Etat, actionnaire majoritaire (59 %), avait débloqué 15 milliards de francs CFA sur les 30 milliards de subvention attendus. Toutes ces initiatives sont vouées à une certaine réussite de l’entreprise, étant donné qu’elles rejoignent met en œuvre depuis peu un projet de modernisation, de diversification et d’intensification de l’agriculture en zone cotonnière. Lequel projet devrait permettre à la Sodecoton d’atteindre son objectif de production de 260 000 tonnes de fibres de coton au cours de cette année campagne cotonnière. Une action qui devrait accroître son chiffre d’affaires de 20 milliards de francs CFA pour l’établir à 140 milliards de francs CFA. Ainsi, sur le court terme, la Sodecoton envisage de relancer son projet de production du coton transgénique, eu égard à l’embellie de la filière coton ces temps derniers.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here