Afrique centrale : un Sommet de la Cemac imminent à Yaoundé

Certains indicateurs révélés lors de la dernière réunion des experts du comité inter-Etats de la Cemac et les lettres remises aux présidents congolais et équato-guinéen laissent croire les dirigeants de la Cemac pourront se réunir très prochainement au Cameroun.

0
999

Rien n’est encore officiel, mais en observant les dernières actualités de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (Cemac), tout laisse croire que la Conférence des chefs d’Etats de la sous-région est proche. La semaine dernière, une réunion du Comité inter-Etats de la Cemac s’est tenue à Yaoundé en présence des experts dudit Comité. Avant elle, une autre réunion du Collège des commissaires de la Cemac avait eu lieu à Malabo le 26 octobre. Présidée par Daniel Ona Ondo, président de la Commission de la Cemac, cette assise a arrêté quelques sujets qui pourront être soumis à l’attention des chefs d’Etats, lors de la conférence sous-régionale. Entre autres : « la problématique de la réforme du franc CFA, qui en échos à la déclaration du ministre des Finances français lors de la réunion ministérielle de la zone franc, pourrait être examiné par la Conférence des chefs d’Etats annoncée », indiquait le communiqué final. A la suite de cette réunion, le ministre des Finances camerounais Louis Paul Motaze a été dépêché par le président de la République auprès des chefs d’Etats équato-guinéen et Congolais. Porteur d’un pli fermé envoyé par Paul Biya à son homologue, Louis Paul Motaze a été reçu le 29 octobre dernier en audience par Theodoro Obiang Nguema au Palais du peuple à Malabo. Une audience au cours de laquelle, le dirigeant équato-guinéen et l’émissaire de Paul Biya ont tablé, devant le ministre équato-guinéen des Affaires Etrangères et l’ambassadeur du Cameroun en Guinée équatoriale, sur le renforcement de la coopération et des liens d’amitié qui existent entre les deux pays.
Ensuite Louis Paul Motaze s’est envolé pour Oyo au Congo où il a été reçu le 31 octobre dernier par le président Denis Sassou N’Guesso. Au sortir de l’audience que lui accordée l’homme fort de Brazzaville, Louis Paul Motaze a affirmé qu’il était « porteur d’un message du président Paul Biya du Cameroun ». Un message qui dit-il a été transmis au président congolais. Il a en outre révélé que Paul Biya et ses homologues aiment, à intervalles réguliers parler des problèmes de la Cemac. Et a ajouté qu’il « est fort possible qu’en tant que président en exercice de la Cémac, le président Biya reçoive un jour ses pairs pour parler des problèmes de la sous-région »
C’est depuis le mois de mars au sortir du 14e sommet de la Cemac qui s’est tenu à Ndjamena, que le président Paul Biya préside aux destinées de l’union sous-régionale. Désigné pour un mandat de 2 ans, il avait été chargé par ses pairs d’organiser la quinzième session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat de la Cemac.
Joseph Essama

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here