Abus : Des volontaires du MRC aux arrêts

Ils ont été pris pendant qu’ils distribuaient du nécessaire anti-Covid.

0
631
La traque des militants du Mrc se poursuit. Images d'archives

Des volontaires du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) ont été arrêtés hier au marché Mokolo à Yaoundé. La police leur reproche la distribution de nécessaires anti-Covid19 dans les rues de l’arrondissement de Yaoundé 2ème. « Nos volontaires n’ont pas perturbé. Ils étaient en train de distribuer les gels et les masques aux populations, comme cela s’est fait ailleurs. Des policiers sont venus les embarquer sans motif», raconte un cadre régional du parti de Maurice Kamto. Malgré l’intervention des responsables du parti, le commissariat de police du 2ème arrondissement sis au marché Mokolo a fait la sourde oreille. Les volontaires du Mrc ont donc passé la nuit dans les cellules du commissariat. Et devraient être présentés au procureur ce matin.

C’est la phase répressive de l’incompréhension entre le Mrc et le ministère de l’Administration territoriale (Minat). Faute d’avoir pu obtenir l’arrêt de la collecte des dons lancée par le Pr Maurice Kamto dans le cadre de la lutte contre le Covid 19, Paul Atanga Nji s’en est pris aux opérateurs de téléphonie mobile Mtn et Orange, qui ont mis à la disposition de l’association Survie Cameroon-Survival initiative (Scsi) créée par le Mrc, des numéros de téléphone en vue de la collecte des fonds nécessaires à la production de gels et de masques. La police est désormais rentrée dans le jeu.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.