Nécrologie : Adamou Ndam Njoya n’est plus

L’opposant camerounais s’est éteint ce matin des suites de maladie.

0
792
Ndam Njoya le 7 octobre 2018

Fin de parcours terrestre pour Adamou Ndam Njoya. Le président de l’Union démocratique du Cameroun (Udc) est décédé ce matin à Yaoundé des suites de maladie. Rien n’a filtré de ce dont souffrait l’opposant, mais il était mal-en-point depuis au moins deux ans. Sa dernière sortie physique publique remonte au 7 octobre 2018. Le candidat de l’Udc pour la présidentielle, qui n’avait déjà pas été aperçu pendant la campagne électorale, ne pouvait ne pas remplir son devoir civique. L’homme est alors apparu amaigri, le visage en partie camouflé dans une longue barbe grisâtre. Et à l’occasion, le leader politique incontesté du département du Noun avait déclaré avoir pris une retraite pour prier pour le Cameroun. « Je suis en santé. Et si vous ne m’avez pas vu depuis un certain temps, c’est parce que j’étais en congé », avait-il démenti les « rumeurs », face à la presse qui l’attendait à l’école publique de Njinka où il vote généralement.

Le maire de Foumban s’en sortira avec un 5ème rang avec 1,73%. Ce sera la dernière participation de celui qui est en course depuis le retour au multipartisme. Mais qui jusqu’ici n’a jamais mieux fait qu’une 3ème place en 2011, en étant le candidat d’une coalition de quelques partis politiques de l’opposition. L’ancien ministre de l’Education nationale rentré à l’opposition n’y parviendra donc jamais. Au moment où il quitte la scène, l’ancien député-maire vient de céder le fauteuil municipal à son épouse qui vient elle aussi de quitter l’Assemblée nationale. A 77 ans, celui qui est maire de Foumban depuis 1996 ne verra pas son épouse à l’œuvre un seul jour.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.