Confédération africaine de football : Dernier round d’Inféodation

Comment la direction de la CAF a définitivement livré l’Afrique à l’Uefa.

0
905
Ahmad-Infantino. Qui dirige

La volonté de Giani Infantino est de voir la périodicité de la tenue de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) passer de deux à quatre ans. Le président de la Fédération internationale de football association (FIFA) a réitéré ce vœu plusieurs fois émis, à l’occasion du séminaire de la Confédération africaine de football (CAF) qui s’est ouvert ce 1er février au Maroc. Le président de la FIFA avance des arguments qui à son sens militent pour ce changement majeur auquel Issa Hayatou a toujours résisté en son temps. Le déficit d’infrastructures sportives et le défaut de visibilité marketing de la CAN : « Au niveau des infrastructures, j’ai voyagé dans 41 pays ; ce que j’ai vu, ce n’était pas une explosion des stades modernes», a-t-il fait le constat. Lui qui, au nom de la FIFA, accompagne le projet de modernisation des infrastructures sportives émis par Ahmad, le président de la CAF, objet même du séminaire organisé présentement en terre marocaine. Sur un autre plan, «Est-ce qu’on est vraiment convaincu que d’avoir une Can tous les deux ans, surtout à 24 équipes, c’est bien au niveau commercial ? » se demande-t-il. « En ce qui concerne les équipes nationales, ce n’était pas en augmentant le nombre de championnats, mais en faisant en sorte que quand on organise quelque chose, ça doit être le top», soutient-il. Quoi qu’il en soit, « la Coupe d’Afrique des nations génère aujourd’hui vingt fois moins que le championnat d’Europe», compare-t-il.

La périodicité de la CAN a toujours préoccupé la FIFA qui en réalité plaide en faveur de l’UEFA dont une bonne partie des clubs emploient les joueurs des équipes nationales de football africains. Un handicap pour nombre de clubs qui rechignent souvent à libérer leurs joueurs lors de la CAN. Mieux, la période de tenue de la CAN pose de sérieux problèmes à l’Union européenne de football association (UEFA). Dès sa prise de pouvoir, le successeur d’Issa Hayatou s’est attaqué à cette question, accédant à la demande de l’UEFA. La CAN a été déportée en juin-juillet, période qui correspond à la fin de saison dans la plupart des fédérations de football d’Europe. Mais dès la première édition de la CAN, notamment Egypte 2019, Ahmad a déchanté, et a déjà donné raison à son prédécesseur. La CAN camerounaise se tiendra en janvier-février, période jadis défendue par Issa Hayatou.

La FIFA et la tutelle

Restait la périodicité sur laquelle arc-boutent encore les décideurs de la CAF. Giani Infantino a saisi l’occasion du séminaire sur les infrastructures sportives pour battre campagne en vue de rallier à sa cause les présidents de fédérations africaines. « C’est votre décision, mais ce que je vous demande de discuter, de réfléchir, c’est de faire passer la CAN tous les quatre ans au lieu de tous les deux ans», a plaidé l’avocat d’Ahmad. Le Malgache, n’a pas réagi directement aux propos de son mentor. « Dans certains médias internationaux, le football africain a cette image pittoresque et colorée d’un sport de rue, des champs, ou des plages qui correspond à une certaine réalité, charmante certes mais qu’il nous incombe également de faire évoluer vers une autre dimension, celle des compétitions internationales où l’Afrique doit jouer totalement sa propre partition, toujours colorée, différente, particulière, diversifiée et conforme à ses traditions, à ses valeurs et contribuant au concert du football mondial», s’est-il contenté.

L’ex secrétaire général de l’UEFA devenu patron du football mondial, lui, jouit aujourd’hui d’une posture plus confortable pour faire aboutir ses ambitions. Lui dont l’institution a placé la CAF sous « tutelle » sur six mois. Echéance qui a expiré ce 31 janvier. Fatma Samoura, la secrétaire générale de la FIFA qui en assurait la présidence, a peut-être préparé le terrain. Il est fort probable qu’au moment où Ahmad reprend les rênes de la CAF, les jeux soient faits.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here