Can 2019 : Le Cameroun termine 2ème du groupe

les Lions indomptables ont fait un nul vierge avec le Bénin.

0
625

Bénin-Cameroun (0-0) aura été un match nul un peu dans tous les sens, pour le Cameroun. Aucune action véritable sur l’ensemble de la rencontre. A peine un tir bloqué, deux en direction des buts, contre huit non cadrés. En face, même si on a enregistré trois tirs bloqués, le Bénin s’est contenté d’autant non cadrés et d’un seul réussi en direction des goals. Les deux sélections pouvaient s’en contenter, tant en engageant la partie, les jeux étaient presque faussés déjà. Avec cette qualification du Cameroun garantie avec les victoires algérienne et sénégalaise respectivement sur la Tanzanie et le Kenya, sur le même score de 3-0 la veille. Ce qui plaçait le Cameroun dans une position confortable avec quatre points, contre des concurrents pour la 3ème place qui n’en étaient qu’à 3points, comme l’Afrique du sud (groupe D), le Kenya (groupe C) et la Rdc (groupe A). La Guinée étant la seule formation à 4 points avant la dernière journée dans le groupe F du Cameroun.

Le Cameroun a donc joué sans pression, et l’on pourrait ainsi expliquer le manque d’ambitions réelles des poulains de Clarence Seedorf qui a aligné une autre sélection, avec la titularisation de Kunde Mallong dans l’entre-jeu en lieu et place de Georges Constant Mandjeck, et Stéphane Bahoken dans l’axe de l’attaque. Même si celui-ci ne parviendra pas à faire la différence que Karl Toko peine à faire sur deux matchs. Sur les côtés, Toko et Choupo ont évolué, sans forcer le jeu. Alors que Yaya Banana a retrouvé la confiance de l’entraîneur pour l’axe de la défense, et que Faï a sera maintenu. En tout, en trois matchs, Seedorf a utilisé 18 des 22 joueurs que compte la délégation camerounaise à Egypte 2019. Seuls les deux gardiens remplaçants, Wilfried Kaptoum et Jacques Zoua, n’ont pas jusqu’ici bénéficié de la « magnanimité » du sélectionneur qui justifie son instabilité dans le onze entrant par le souci de n’aligner que les joueurs en forme à l’heure opportune.

Dans l’autre match du groupe, le Ghana s’est imposé deux buts à zéro devant la Guinée-Bissau. Buts inscrits par Jordan Ayew et Thomas Partey. Du coup, le Ghana termine en tête du groupe F à égalité de points (5) avec le Cameroun. Les trois meilleurs troisièmes des six groupes sont donc respectivement la Guinée (groupe B, 4pts), la Rdc (groupe A, 3pts), le Bénin (groupe F, 3pts) et l’Afrique du sud (groupe D, 3pts, -1). Le Cameroun affrontera le Nigeria en 8èmes de finale.

Résultats :
Groupe A :
1er : Egypte (9pts, +5)
2ème : Ouganda (4pts, 0)
3ème : Rdc (3pts, 0)
4ème : Zimbabwe (1pt, -5)
Groupe B :
1er : Madagascar (7pts, +3)
2ème : Nigeria (6pts, 0)
3ème : Guinée (4pts, +1)
4ème : Burundi (0pt, -4)
Groupe C :
1er : Algérie (9pts, +6)
2ème : Sénégal (6pts, +4)
3ème : Kenya (3pts, -4)
4ème : Tanzanie (opt, -6)
Groupe D :
1er : Maroc (9pt, +3)
2ème : Côte d’ivoire (6pt, +3)
3ème : Afrique du Sud (3pt, -1)
4ème : Namibie (opt, -5)
Groupe E : 
1er : Mali (7pts, +4)
2ème : Tunisie (3pts, 0)
3ème : Angola (2pts, -1)
4ème : Mauritanie (2pt, -3)
Groupe F :
1er : Ghana (5pts, +2)
2ème : Cameroun (5pts, +2)
3ème : Bénin (3pts, 0)
4ème : Guinée Bissau (1pt, -4)

 

Le tableau des 8ème en finale

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here