Les Lions indomptables : Clarence Seedorf tente de corriger la copie de Broos

0
1336
Voici le nouveau patron des Lions indomptables

Cet après-midi, Clarence Seedorf livre sa première liste de joueurs. En prélude au match amical que le Cameroun joue contre les Comores. S’il est presque certain qu’il ne devrait pas y avoir une révolution en tant que telle, la première liste du technicien hollandais devrait comprendre beaucoup de changements. Et l’on peut déjà être certain de revoir un certain Nicolas Nkoulou dans la tanière. L’homme qui a mis entre parenthèse l’équipe nationale au lendemain de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017). Dès son retour en Europe après la signature de son contrat, le successeur d’Hugo Broos a fait un petit tour d’Europe pour rencontrer quelques Camerounais y évoluant. Parmi les joueurs rencontrés, l’ancien capitaine qui évolue à Torino en Italie. Un acte qui trahit le besoin pour le nouveau patron de l’encadrement technique de composer sa défense avec l’ancien Marseillais. Rien n’a filtré des échanges entre les deux hommes ; toujours est-il que le champion d’Afrique n’a jamais véritablement fermé définitivement les portes de la sélection. Lui qui a terminé l’ère Broos en perte de confiance.

Des sources crédibles parlent entre autres également d Joël Matip, un autre dont les performances en clubs n’ont pas eu à convaincre les prédécesseurs de Seedorf. Pendant ce temps, Patrick Kluivert a dit son admiration pour André Onana. Le gardien titulaire de l’Ajax d’Amsterdam qui, malgré ses prouesses en Europa league, n’a jamais été dans les bonnes grâces d’Hugo Broos. Le technicien belge qui avait dès le départ jeté son dévolu sur Fabrice Ondoa presque pas compétitif en clubs, mais qui assurait en sélection. Il est donc fort probable que les buts des Lions indomptables changent de patron.

Pour le reste, difficile de parier sur de nouveaux éléments. Toujours est-il que Clarence Seedorf, connu pour sa rigueur technique, devrait ramener beaucoup d’internationaux camerounais jusqu’ici éloignés de la tanière des Lions indomptables. Peut-être dans la suite logique des yeux doux que le Comité de normalisation et Samuel Eto’o avaient déjà engagés envers ceux que la presse a baptisés de « bannis ». Une mission avait regroupé en mars 2018 à Paris une bonne brochette de ces joueurs talentueux mais qui ont dû quitter la sélection contre leur gré, dépités par les choix des entraîneurs. Parmi eux, il y avait Jean-Armel Kana Biyick, Allan Nyom, Idris Carlos Kameni et Choupo-Moting. Joël Matip n’y était pas, mais l’on a argué qu’il s’était excusé pour se concentrer sur son club qui était alors en compétition européenne. Si l’on reste dans la même logique, on pourrait retrouver Idris Carlos Kameni dans les rangs.

En revanche, Samuel Eto’o n’est pas attendu dans cette liste. L’ancien capitaine de la sélection a réitéré la semaine dernière qu’il ne reviendra pas en sélection. Lui que l’on voit derrière le choix de Clarence Seedorf. Lui qui, à 37 ans, reste un des meilleurs attaquants camerounais en service. On en saura un peu plus cet après-midi lors de la conférence de presse que donnera Clarence Seedorf au siège de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here