Clarence Clyde Seedorf : Le sorcier noir de la révolution

Le successeur d’Hugo Broos réconcilie partisans de la nationalisation du banc de touche et férus de la race blanche.

0
911

Il n’était pas le plus attendu, en raison de ce qu’il n’a jamais postulé pour le banc de touche des Lions indomptables. Mais c’est lui qui a été choisi par le sommet de l’Etat camerounais pour succéder à Hugo Broos. Après l’échec des négociations avec les candidats de la short list. Pas par dépit, mais pour la riche expérience du sportif. Il a peut-être un casier encore quelque peu vide sur le banc de touche. Lui qui est passé par le Milan Ac et le Deportivo la Corogne (ce dernier club qu’il n’a pas pu sauver en pompier sollicité en fin de saison). Mais ses états de service en tant que joueur plaident beaucoup pour lui et contrarient tout contradicteur. Milieu de terrain, Clarence Seedorf a connu une carrière pour le moins glorieuse avec la sélection nationale des Pays-Bas. En sélection qu’il intègre en décembre 1994, (victoire sur le Luxembourg à Rotterdam, 5-0), l’homme a signé 11 buts en 86 matchs. La force physique de cet homme d’1,77m se conjugue avec une grande aisance technique, sablée d’une bonne vision de jeu. Et la puissance de la frappe de ce milieu polyvalent, mais plus porté à l’offensive, ont constitué des atouts pour qu’il soit l’un des meilleurs de sa génération durant ses 20 ans de carrière de joueur. Les supporters du Milan Ac le surnomment « il professore ». Un qualificatif en relation avec sa maîtrise de jeu.

« iL professore » aime Les défis

A travers les cinq équipes qui l’ont employé, Clarence Seedorf a soulevé quatre fois la Coupe aux grandes oreilles, le trophée de la Champion’s league : Avec l’Ajax d’Amsterdam (1995), le Real de Madrid (1998) et le Milan Ac (2003 et 2007). Il avait terminé sa carrière au Brésil à Botafogo (2012-2014). C’est la partie visible d’un palmarès lourd et riche. L’homme est détenteur d’un Mondial des clubs avec le Milan Ac en 2007, une coupe intercontinentale emportée avec le Réal Madrid en 1998, deux Supercoupes d’Europe avec le même club (2003 et 2007). Au niveau des championnats nationaux d’élite, le Néerlandais compte trois titres de champion remportés avec le Réal Madrid (1996- 1997) et l’Ajax d’Amsterdam (1993-1994 et 1994-1995), deux coupes nationales avec le Milan Ac en Italie (2002- 2003) et avec l’Ajax aux Pays-Bas (1992-1993). Non sans oublier les quatre supercoupes remportées avec ces deux derniers clubs : Milan Ac (2004 et 2011) et Ajax (1993 et 1994).

Retour à ses racines

Autant dire que l’expérience de joueur est un gage de confiance pour celui qui va entraîner pour la première fois une sélection nationale. Il devra rééditer l’exploit réalisé à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 par une sélection amoindrie, et bâtir une sélection plus conquérante. Il professore aime les défis. A 42 ans sonnés (né le 1er avril 1976), Seedorf est originaire d’une ex-colonie, le Surinam. La couleur de sa peau le rapproche du continent noir par essence. Le talentueux joueur d’hier devra transmettre ses savoirs et acquis à ses aïeux éloignés. Sa longue carrière de joueur est certainement un signe d’endurance et de témérité pour un jeune technicien que l’on dit rigoureux et exigeant.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here